Angers: L’ouverture de l’hypermarché sans caissiers examinée par le gouvernement

CONSOMMATION Le gouvernement va étudier si l’ouverture de l’hypermarché dimanche après-midi est légale

20 Minutes avec AFP

— 

Les caisses automatiques de l'hypermarché Géant Casino de La Roseraie.
Les caisses automatiques de l'hypermarché Géant Casino de La Roseraie. — J. Urbach/ 20 Minutes

« Il y a certes des caisses automatiques mais il y a aussi un petit peu de personnel, un vigile, etc. Ce personnel travaille en prestation de services, donc il y a une question de savoir s’il n’y a pas un contournement de la loi », a déclaré la secrétaire d’Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher sur BFM Business. Aussi, le gouvernement va examiner si l'ouverture dimanche après-midi à Angers de l'hypermarché sans caissiers est légale et pose des problèmes de concurrence.

Quelque 250 personnes se sont rassemblées dimanche à Angers pour protester contre cette ouverture.

Avantage ou concurrence déloyale ?

Un commerce sans salarié peut ouvrir le dimanche sans autorisation préalable, excepté si un arrêté préfectoral l’interdit. Par ailleurs, tous les commerces alimentaires sont autorisés à ouvrir le dimanche jusqu’à 13 h.

« La deuxième chose, c’est de voir ce que ça crée à la fois comme avantage pour les Français parce que c’est un service mais aussi comme concurrence déloyale vis-à-vis des commerçants, et notamment des petits commerçants indépendants », a ajouté Agnès Pannier-Runacher. Estimant que le gouvernement avait fait un « gros travail » sur l’ouverture des magasins le dimanche qui a abouti au constat d’un « intérêt à élargir les jours d’ouverture ». Mais « je ne suis pas sûre qu’on soit très à l’aise avec l’idée qu’on ouvre tous les dimanches à n’importe quelle heure et pourquoi pas la nuit les magasins », a-t-elle souligné.