Rentrée scolaire : Comment les parents redonnent de bonnes habitudes de sommeil à leurs enfants

ENERGIE Plus que quelques jours avant la rentrée des classes et déjà, de nombreux parents veillent à ce que leurs enfants reprennent de bonnes habitudes

Anissa Boumediene

— 

A quelques jours de la rentrée scolaire, il est temps pour les enfants de se lever et se coucher plus tôt pour être prêts à reprendre le chemin de l'école.
A quelques jours de la rentrée scolaire, il est temps pour les enfants de se lever et se coucher plus tôt pour être prêts à reprendre le chemin de l'école. — DELAHAYE CATHERINE/SIPA
  • Lundi prochain, enfants et adolescents reprendront le chemin de l’école.
  • Mais à l’approche de la rentrée scolaire, les parents veillent à ce que leur progéniture reprenne un rythme adapté à l’école et le racontent à 20 Minutes.
  • Le temps est venu de se lever et de se coucher plus tôt.

« Plus que six dodos avant de retourner à l’école ». Ces derniers jours, à mesure que la rentrée scolaire, prévue ce lundi 2 septembre, approche à grands pas, de nombreux parents s’organisent pour faire reprendre petit à petit à leurs enfants un rythme adapté à l’école. Finies les veillées et les grasses mat', l’heure est au réveil matinal et les enfants doivent déjà filer au lit même si le soleil n’est, lui, pas encore couché.

Se coucher progressivement plus tôt

« C’est surtout l’heure du coucher qu’il faut remettre à jour, estime Carole, l’une de nos lectrices, et dont le fils de 8 ans entrera en CE2 dès lundi. Pendant les vacances, il avait tendance à se coucher vers 22h30. A deux semaines de la rentrée, il est allé se coucher 15 minutes plus tôt chaque soir, jusqu’à atteindre l’heure habituelle du coucher, à 21h. Et il n’a pas trop râlé », plaisante la mère de famille. Même stratégie pour Annie, mère de 3 enfants de 6, 10 et 12 ans. « Pendant les vacances, toute la famille s’est couchée tard, vers 1h du matin, explique-t-elle. Donc deux semaines avant la rentrée, je les ai envoyés se coucher de plus en plus tôt. Je préfère m’y prendre quinze jours avant pour qu’ils reprennent en douceur un rythme de sommeil adapté à l’école ».

« Il faut une bonne semaine pour arriver à recaler les horaires des enfants décalés, avertit le médecin spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola, présidente du  réseau Morphée. Mais reprendre de bons horaires deux semaines avant la rentrée permet d’avoir suffisamment de temps pour y aller par palier, confirme-t-elle. Il leur faut se coucher beaucoup plus tôt qu’au début des vacances, pour avoir un temps de sommeil nécessaire au moment de la reprise de l’école ». Ainsi, il est recommandé pour « les enfants de moins de 6 ans de se coucher entre 20h et 20h30 maximum, prescrit la spécialiste du sommeil. Pour recaler les enfants d’une dizaine d’années, il faut arriver progressivement à une heure de coucher à 21h quelques jours avant la rentrée déjà, en leur aménageant à ce moment-là une activité calme, comme la lecture. Mais surtout pas d'activité sur les écrans! », insiste-t-elle.

Avancer aussi l’heure du réveil et des repas

Mais pour arriver à envoyer ses enfants plus tôt au lit, « c’est tout un rythme qu’il faut recaler : horaires du coucher, mais aussi du lever et des repas. Il faut tout faire plus en avance que durant les vacances, explique le Dr Sylvie Royant-Parola. Quand les horaires sont décalés, c’est surtout l’heure du lever qu’il faut avancer ».

« Nous avons commencé à reprendre le rythme ce week-end, raconte Catherine. Pour l’heure du coucher, ça y est, on est calé sur le rythme de l’école. En revanche, toute cette semaine, le lever sera progressivement avancé à 7h pour reprendre la rentrée du bon pied ». Une méthode adoptée par Lilia. « J’ai commencé à réveiller mes enfants un peu avant 8h il y a quelques jours, puis à 7h30 et ils se lèveront à 7h d’ici à la fin de la semaine, expose-t-elle. Comme ils se lèvent plus tôt, ils sont fatigués plus tôt ». Mais c’est tous les horaires de la journée que la mère de famille a avancés. « Désormais, nous dînons à 19h, comme lorsqu’il y a école. Et ils sont au lit à 20h. Toute la famille est prête pour la rentrée ! »

Du sport pour se recaler

Cette nécessité d’avancer le réveil est « tout aussi indispensable pour les adolescents, souligne le Dr Royant-Parola. Pour les motiver, on peut leur proposer une activité sportive sympa le matin, recommande la spécialiste du sommeil. Car si on ne recale pas ses enfants suffisamment à l’avance, ils reprennent l’école déjà fatigués dès la rentrée, et mettent une à deux semaines pour s’en remettre parce qu’ils démarrent la nouvelle année avec une dette de sommeil ».

Pour ceux qui s’y sont mis en retard, « le petit conseil pour la rentrée 2020, c’est de consacrer les quinze derniers jours des vacances à des activités physiques, ça aide les enfants à se recaler sur un bon rythme. préconise le médecin du sommeil. Ils profiteront de la lumière du soleil dès le matin et seront naturellement plus fatigués le soir venu, donc ils se coucheront plus tôt ».

Comment améliorer la qualité de son sommeil?