Tarn-et-Garonne : Un homme interpellé après des menaces de mort contre un maire ayant accueilli des réfugiés

RACISME Un homme de 31 ans a été interpellé lundi matin. Il a reconnu avoir publié des menaces de mort sur les réseaux sociaux contre le maire de Septfonds (Tarn-et-Garonne), qui a accueilli des réfugiés yazidis sur sa commune

N.S. avec AFP

— 

Le maire de Septfonds (Tarn-et-Garonne) ayant accueilli des femmes yazidis dans sa commune a été menacé de mort.
Le maire de Septfonds (Tarn-et-Garonne) ayant accueilli des femmes yazidis dans sa commune a été menacé de mort. — GILE MICHEL/SIPA

Il avait publié un message sur les réseaux sociaux pour proposer « de foutre dehors » des réfugiés yazidis accueillis à Septfonds ( Tarn-et-Garonne) et évoqué la possibilité de « brûler le maire au passage ». Un homme de 31 ans a été interpellé lundi matin à son domicile de Montech, dans le même département.

Un homme a été interpellé à Montech après avoir menacé de mort sur Internet le maire de Septfonds, qui a accueilli des réfugiés yazidis.
Un homme a été interpellé à Montech après avoir menacé de mort sur Internet le maire de Septfonds, qui a accueilli des réfugiés yazidis. - Maps4News

Identifié par les enquêteurs de la gendarmerie, le trentenaire a reconnu les faits. Il est convoqué devant le TGI de Montauban le 26 novembre. Il devra répondre des chefs « de provocation de crime ou délit par voie électronique », un délit passible de 5 ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende, et de « provocation à la haine ou à la violence par les mêmes moyens ».

Le Montéchois avait réagi à l’accueil par la France, le 8 août, de 31 femmes yazidies et de leurs enfants. Arrivées à Toulouse, ces familles ont été prises en charge dans plusieurs communes, notamment celle de Septfonds, un village de 2.240 habitants situé à une trentaine de kilomètres au nord de Montauban.