VIDEO. PMA : Êtes-vous pour ou contre une mention sur l’état-civil des enfants nés par don de gamètes ?

VOUS TEMOIGNEZ Le gouvernement souhaite inscrire une mention sur l'état civil des enfants des couples de femmes nés grâce à un don de sperme

T.L

— 

L'inscription à l'état civil du recours à un tiers donneur, fait polémique.
L'inscription à l'état civil du recours à un tiers donneur, fait polémique. — Pixabay

Dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique qui devrait être discuté en septembre à l’Assemblée nationale, le gouvernement prépare une petite révolution. Il veut que désormais, soit inscrit dans l’état civil, une mention pour les enfants nés d’un couple de femmes avec recours au don de sperme. Une mesure très polémique.

Certaines associations jugent cette disposition profondément stigmatisante. Pour les parents hétérosexuels – un temps concernés par la réforme qui prévoyait la mention du tiers donneur- cela révèle leur infertilité. L’association des parents gays et lesbiens (l’APGL), elle dénonce, par la voix de Dominique Boren, l’un de ses coprésidents, « un projet inadmissible de ségrégation des personnes en fonction de leur mode de procréation et d’atteinte à la vie privée et à la liberté individuelle ». Et quid de la réaction des enfants dont le mode de conception, par l’intermédiaire du registre de l’état civil, sera mis sur la place publique ?

Vous êtes ou vous allez être parents par don de gamètes, vous êtes né d’un don de gamètes, que pensez-vous d’inscrire une mention sur l'état civil comme le prévoit le prochain texte de loi sur la PMA à l’état civil ? Trouvez-vous cette mesure stigmatisante ou au contraire, pensez-vous que cette disposition représente une avancée dans l’accès à ses origines ? Est-ce que dans votre volonté d’être parents, cette règle est susceptible de vous refréner quant à un recours à un ou à une donneuse de gamètes ? Si vous souhaitez témoigner, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous. Merci de nous indiquer si vous souhaitez que votre témoignage soit anonymisé. Merci d’avance !