Non, des « gilets jaunes » n’ont pas crié « Retournez en Afrique » à la cliente d’un hypermarché

FAKE OFF Une vidéo filmée dimanche par « 20 Minutes » dans un hypermarché d’Angers (Maine-et-Loire) donne lieu à une mauvaise interprétation.

Alexis Orsini

— 

Les caisses automatiques de l'hypermarché Géant Casino de La Roseraie.
Les caisses automatiques de l'hypermarché Géant Casino de La Roseraie. — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Des « gilets jaunes » ont-ils crié « Retournez en Afrique » contre la cliente d’un hypermarché ?
  • C’est ce qu’ont affirmé plusieurs utilisateurs de Twitter en relayant une vidéo filmée par 20 Minutes, le 25 août après-midi, lors de l’ouverture de l’enseigne aux caisses automatiques, en présence de manifestants opposés à ce modèle économique.
  • Julie Urbach, la journaliste à l’origine de la vidéo, explique que le slogan scandé pendant cette séquence (« Reposez vos articles ») a été mal interprété.

Difficile d’imaginer un lancement plus agité. Le 25 août, une centaine de manifestants – dont des « gilets jaunes » – étaient présents à l’hypermarché Casino de La Roseraie, à Angers (Maine-et-Loire), pour s’opposer à son ouverture le dimanche après-midi, permise par un recours exclusif aux caisses automatiques.

Une première, pour une enseigne de cette ampleur, qui avait amené la CGT à lancer un appel à la mobilisation contre un modèle économique jugé dangereux pour l’avenir des caissiers : en effet, seuls des agents de sécurité et des animatrices extérieures au magasin restent présents de 13 heures à 21 heures, tandis que les clients règlent seuls leurs achats aux caisses automatiques.

Selon plusieurs internautes, qui n’ont pas manqué d’exprimer leur indignation sur Twitter, des chants racistes auraient été entamés pendant cette mobilisation. « "Retournez en Afrique" ?? C’est ça que chantent les #GiletsJaunes. "Retournez en Afrique". Punaise. », s’est par exemple indignée la journaliste Emma Ducros avant de supprimer son tweet. Elle y relayait une vidéo filmée sur place par Julie Urbach, journaliste 20 Minutes à Nantes, montrant une cliente bousculée par un « gilet jaune » alors qu’elle tentait de régler ses achats à une caisse automatique, sous les cris de la foule.

Un autre journaliste, Robert Namias, affirmait pour sa part : « J’ai réécouté la séquence à plusieurs reprises avant d’en être certain : les "gilets jaunes" scandent bien "en Afrique, retournez". On peut contester la décision du supermarché – et elle est contestable – mais certainement pas de cette manière. A tout point de vue. » Une affirmation inexacte, là encore relayée temporairement avant qu’il ne supprime son tweet et s’excuse de sa « mauvaise interprétation ».

FAKE OFF

Comme on l’entend en effet distinctement sur la vidéo, les manifestants scandent le slogan « Reposez vos articles » et non pas « Retournez en Afrique ».

« C’est le cri qui a été lancé tout l’après-midi, des centaines de fois, vu que l’objectif était de dissuader les clients d’utiliser les caisses automatiques. Une dame déambulait dans l’entrée de la galerie avec un mégaphone, en criant "Reposez vos articles", mais elle n’a peut-être même pas vu la cliente qui se faisait bousculer par un "gilet jaune" », nous précise Julie Urbach.

La manifestante au mégaphone lance ainsi, dès les premières secondes de la vidéo : « Par fraternité et par solidarité, reposez vos articles » pour mieux lancer le slogan, qui est ensuite repris en chœur par la foule.

« Je ne sais pas si cette dame a finalement pu régler ses articles mais ce qui est sûr, c’est qu’elle attendait depuis un moment dans cette cacophonie et qu’elle était dans un état d’énervement. Il y a eu plusieurs altercations et de grosses tensions au fil de l’après-midi dans le climat de confusion générale qui régnait », souligne Julie Urbach, qui avait en outre déjà signalé la mauvaise compréhension de certains internautes dans un tweet… resté, comme souvent, bien moins partagé ou viral que ceux relayant l’intox.