G7 à Biarritz : « J’étais au courant »… Trump a donné son feu vert à la visite de l’Iranien Zarif en marge du sommet

DIPLOMATIE Le président américain a en revanche refusé de rencontrer le chef de la diplomatie iranienne, estimant qu’il était encore « trop tôt »

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump et Emmanuel Macron, le 25 août 2019 lors du G7 à Biarritz.
Donald Trump et Emmanuel Macron, le 25 août 2019 lors du G7 à Biarritz. — Ludovic MARIN / AFP

Une visite pas si « surprise » que ça. Ce lundi, Donald Trump a affirmé avoir été mis au courant de la venue du chef de la diplomatie iranienne dimanche à Biarritz, en marge du sommet du G7, par Emmanuel Macron. « Allez-y », aurait-il répondu au chef de l’Etat.

Emmanuel Macron « a demandé mon accord. Je lui ai dit : si c’est ça que vous voulez, allez-y ! », a-t-il précisé à la presse. « J’ai été au courant de tout ce qu’il faisait et j’ai approuvé », a indiqué le président américain, interrogé sur l’initiative de son homologue français. Mais, a-t-il ajouté, « je ne veux pas rencontrer » le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif. « Il est trop tôt pour le rencontrer », a-t-il poursuivi, alors que les relations entre Washington et Téhéran sont très tendues à la suite de la dénonciation de l’accord international sur le nucléaire iranien par Donald Trump.

Un Iran « pas nucléaire »

« Nous ne cherchons pas le changement de régime » à Téhéran mais « nous voulons un Iran de nouveau riche » et qu’il ne soit « pas nucléaire », a souligné Donald Trump.

La présidence française avait assuré dimanche soir avoir bien informé les Américains ainsi que les autres pays européens avant la visite de Mohammad Zarif, qui a rencontré les ministres français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de l’Economie Bruno Le Maire avant Emmanuel Macron à la mairie de Biarritz. Cette visite s’est faite « en accord » avec les États-Unis, a affirmé la présidence.