C'est l'heure du BIM: Incendie mortel à Créteil, microplastiques dans l'eau potable et Trump «l'Elu»

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

P.B.

— 

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi 22 août 2019, dans l'enceinte de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne)
Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi 22 août 2019, dans l'enceinte de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne) — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Créteil : Un mort et huit blessés dans l’incendie d’un immeuble près de l’hôpital Mondor

Un important incendie a ravagé un immeuble de 10 étages sur le site de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), dans la nuit de mercredi à jeudi. Le sinistre a fait au moins un mort et huit blessés, dont deux graves du côté des pompiers, selon un bilan fourni à 20 Minutes par un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) à 1h30, alors que les flammes venaient d’être maîtrisées après deux heures d’un intense combat. L’incendie s’est déclaré vers 23 heures dans cet immeuble qui héberge des employés de Mondor. Les pompiers ont sauvé dix personnes prisonnières des fumées, et au moins une cinquantaine de personnes ont été évacuées.

Les microplastiques dans l’eau potable, un risque encore faible pour la santé, selon l’OMS

Il neige des particules de plastique dans les Alpes et l’Arctique, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que les niveaux actuels de microplastiques présents dans l’eau potable ne présentent pas encore de danger pour la santé. Les experts restent toutefois prudents pour l’avenir. « Le message clé vise à rassurer les consommateurs d’eau potable du monde entier : d’après cette évaluation, nous estimons que le risque est faible », a déclaré le cordonnateur de l’Unité Eau, assainissement, hygiène et santé de l’OMS, Bruce Gordon, lors d’une conférence de presse.

VIDEO. « Je suis l’Elu », Donald Trump se croit dans « Matrix »

Sarah Sanders avait déjà affirmé que « Dieu voulait que Donald Trump devienne président ». Lundi, c’est le président en personne qui l’a affirmé face au journaliste, les yeux levés vers le ciel : « Je suis l’Elu » (I am the Chose one), une formule qui a beaucoup fait rire sur Twitter, au lendemain de l’annonce sur Matrix 4.

Le président américain s’adressait aux journalistes dans les jardins de la Maison Blanche, mercredi matin. Parlant du bras de fer commercial avec la Chine, il l’a assuré : « Ce n’est pas ma guerre commerciale. C’est une guerre commerciale qui aurait dû être menée il y a longtemps déjà par d’autres présidents. Quelqu’un devait le faire. » Et puis il s’est tourné, levant les yeux vers le ciel pour lancer : « Je suis l’Elu. »