Rentrée universitaire: Les bourses revalorisées de 1% et les frais d'inscription gelés

SCOLARITE Les bourses dispensées par les Crous vont augmenter de 1,1 %, soit 46 millions d'euros supplémentaires

20 Minutes avec AFP

— 

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement Supérieur.
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement Supérieur. — VALDAYRON FLORIANE/SIPA

Les bourses « sur critères sociaux » sont revalorisées de 1 % et les frais d’inscription à l ’université sont gelés pour la rentrée a annoncé mardi le ministère de l’ Enseignement supérieur​.

Dès la rentrée, les bourses dispensées par les Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) vont augmenter de 1,1 %, soit 46 millions d’euros supplémentaires, a expliqué le ministère dans un communiqué. Pendant l’année universitaire 2018-2019, 712.000 étudiants étaient boursiers.

Par ailleurs, le ministère a annoncé un « gel des frais d’inscription à l’université » pour cette rentrée. Ainsi, ils s’élèveront, comme l’année dernière, pour la licence à 170 euros, pour le master à 243 euros et pour le doctorat à 380 euros.

« C’est l’Etat qui prend en charge le reste du coût réel de la scolarité des étudiants », a précisé le communiqué, tout en rappelant que la dépense moyenne de l’Etat pour la scolarité des étudiants s’élève à 31,4 milliards d’euros par an.

Coût de la rentrée en hausse

Selon le baromètre annuel de la fédération étudiante la Fage, le premier syndicat, la progression du coût de la rentrée universitaire est de 1,96 % par rapport à l’année dernière en raison notamment de la forte hausse (+2,73 %) des « frais courants » (logement, alimentation…).

De son côté, l’Unef – le deuxième syndicat étudiant – a dénoncé le coût de la vie universitaire, assurant qu’il était en augmentation de 2,8 % cette année.