Des employés de McDonald's menacés de licenciement s'ils nourrissent des «clochards»?

FAKE OFF Le message de la direction d'un McDonald's appelant ses employés à ne pas nourrir des «clochards» suscite l'indignation sur les réseaux sociaux alors qu'il date de 2015

Alexis Orsini

— 

Nourriture dans un McDonald's.
Nourriture dans un McDonald's. — LODI FRANCK/SIPA
  • « McDonald's n'a pas vocation à  nourrir tous les affamés du territoire! », « il est formellement interdit de procurer de la nourriture aux clochards »...
  • Sur les réseaux sociaux, la photo de ces consignes adressées par la direction d'un McDonald's à ses employés indigne de nombreux internautes.
  • Le document est authentique, mais il date de 2015.

« Où va le monde !!! Pauvre humanité !!!!» , « boycott »... Sur Facebook, une photo partagée par plusieurs pages provoque de vives réactions.

Et pour cause : celle-ci montre une note de service pour le moins choquante adressée aux salariés d'un McDonald's. « Suite à l'incident du 25 [juillet] au soir, il est formellement interdit de procurer de la nourriture aux clochards. [...] Mc Donald's n'a pas vocation de (sic) nourrir tous les affamés du territoire! Tout manquement à la procédure citée plus haut entraînera une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement » affirme ce texte signé de « la direction ». 

Si cette affiche est authentique, elle est en revanche sortie de son contexte puisqu'elle remonte à l'été 2015.

FAKE OFF

Elle avait en effet été partagée à l'époque le 8 août sur Twitter par Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 Millions de consommateurs, qui indiquait l'avoir «reçue d'un lecteur». 

De nombreux médias - dont 20 Minutes - avaient consacré un article à ce sujet, ce qui avait amené la communication de McDonald's à préciser à BuzzFeed : « Après un incident grave impliquant deux sans-abris le soir du 25 juillet devant le restaurant Mc Donald's de Hyères, le restaurant a affiché des consignes pour prévenir ces incidents et préserver la sécurité de ses clients. Le procédé et la formulation s'étant révélés maladroits, l'affiche a été retirée. McDonald's et le restaurant présentent leurs excuses à tous leurs clients. »

Comme souvent pendant l'été, un tollé vieux de plusieurs années connaît ainsi une seconde vie sur les réseaux sociaux à la faveur de la réutilisation d'une photo, sans préciser sa date d'origine.