Vous avez tenté de déconnecter pendant les vacances? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ On conseille souvent de profiter des vacances pour se libérer un peu du smartphone et de ses continuelles sollicitations, si vous avez tenté l’expérience, est-elle concluante ?

Oihana Gabriel

— 

Illustration de deux personnes avec un smartphone.
Illustration de deux personnes avec un smartphone. — Pixabay

Pendant ces vacances, vous avez peut-être choisi le dernier coin reculé de France en zone blanche, désinstallé votre boîte mail professionnelle, mais aussi les applications de Facebook, Twitter et Instagram (ou l’une d’entre elles seulement), vous avez limité votre durée de connexion à internet chaque jour ou laissé votre portable loin de votre oreiller, supprimé toutes les notifications qui vous interrompent et vous agacent…

Sérénité et difficultés

Voilà quelques exemples pour déconnecter le temps des vacances, histoire de s’offrir un peu de sérénité et de cerveau disponible. Dans un monde de plus en plus connecté et rapide, les vacances ressemblent parfois à un sas de décompression pour tenter de se désolidariser de nos smartphones greffés à la main. Mais il n’est pas forcément évident de lâcher prise, de changer sa routine, de se couper de ses amis virtuels. Et de se passer de ces petits objets qui servent non seulement à téléphoner, mais aussi de montre, d’appareil photo, de GPS… ou encore de podomètre.

Si vous avez essayé (et pas forcément réussi) de vous passer un peu (ou beaucoup) d’Internet pendant vos congés d’été, racontez-nous comment vous avez déconnecté ? Avez-vous tout désinstallé ou ménagé des plages horaires geek ? Avez-vous réussi et pendant combien de temps ? Quelles ont été vos difficultés? Et les impacts que vous avez ressenti ? Avez-vous eu plus de mal ou craignez-vous que le retour au bercail soit plus compliqué ? Au contraire, avez-vous profité des vacances pour découvrir ou explorer un nouveau réseau social ?