C'est l'heure du BIM: Sanctions dans l'affaire Epstein, ASAP Rocky au tribunal et Greta Thunberg prête pour sa traversée

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

L.Gam.

— 

Le centre pénitencier où était détenu Jeffrey Epstein et où il a été retrouvé mort.
Le centre pénitencier où était détenu Jeffrey Epstein et où il a été retrouvé mort. — David Dee Delgado / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Affaire Epstein: Le directeur de la prison muté, deux employés suspendus

Le directeur de la prison fédérale de Manhattan (Metropolitan Correctional Center) où le financier Jeffrey Epstein a été retrouvé mort samedi, a été muté à titre temporaire «en attendant les conclusions de l'enquête du FBI et de l'Inspecteur général». Deux des employés responsables de l'unité de la prison où Jeffery Epstein était détenu ont été également suspendus et des mesures supplémentaires pourraient être prises, a ajouté dans un communiqué la porte-parole du ministère américain de la Justice, Kerri Kupec.

Suède: Jugé pour violences, le rappeur ASAP Rocky fixé sur son sort ce mercredi

Le parquet a requis six mois de prison, la défense réclame la relaxe : le rappeur américain ASAP Rocky, poursuivi pour violences après une rixe fin juin à Stockholm, va connaître mercredi le verdict de la justice suédoise. Et Donald Trump, qui s’est mêlé de l’affaire, devrait avoir les yeux rivés sur sa télévision. Le jugement est attendu à 14 heures locales. Le célèbre rappeur avait été arrêté après une bagarre dans la rue le 30 juin et placé en détention au motif qu’il existait « un risque de fuite » à l’étranger. Libéré le 2 août à l’issue de trois jours de procès et rentré aux Etats-Unis, il ne sera pas présent lors du prononcé.

Hamac, aliments lyophilisés et seau pour toilettes... Greta Thunberg prête à rejoindre New-York à bord du «Malizia II»

Deux semaines à l’étroit, à manger des aliments lyophilisés avec un seau pour toilettes… La croisière trans-atlantique de Greta Thunberg sur un petit voilier de course pour rallier New York sera faible en émission carbone mais aussi en confort. Mais ce mardi, veille de son départ sauf météo contraire, la Suédoise de 16 ans est prête pour la traversée avec le seul moyen de transport non polluant qui puisse l’amener au sommet sur le climat de l’ONU. « J’ai essayé le voilier hier et c’était très amusant. Ça va être une sacrée aventure », a lancé la jeune défenseure du climat à bord du « Malizia II », un bateau de course de 18 mètres amarré dans le port de Plymouth, dans le sud du Royaume-Uni. Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, a mis gratuitement le bateau à sa disposition pour parcourir les 3.000 milles nautiques, et le dirigera avec le skipper allemand Boris Herrmann.