Auvergne: Un maire agressé au couteau par le fils d'une habitante

ELUS LOCAUX L’un des adjoints au maire, qui a contré l’attaque, est légèrement blessé

J.-L. D.

— 

Saint Myon, Maps
Saint Myon, Maps — Maps

Le maire du village de Saint-Myon ( Auvergne), Jean-Pierre Muselier, a été agressé au couteau vendredi. L’un de ses adjoints a été blessé en déviant l’arme.

Accompagné par deux adjoints, le maire de 68 ans s’est rendu chez l’une des 450 habitantes de son village. « C’est son fils qui a tenté de l’agresser avec un couteau », a indiqué la préfète du Puy-de-Dôme, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc.

Un contexte difficile pour les élus locaux

Son adjoint « a reçu une estafilade au bras après avoir arrêté le geste » de l’agresseur, a-t-elle ajouté, tandis que le maire, « très choqué », n’a pas été blessé. Le fils « a été interpellé par les gendarmes puis hospitalisé à la demande d’un tiers ».

Dans un communiqué, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a exprimé « tout son soutien et son indignation face à l’agression dont le maire a été victime dans l’exercice de ses missions au service de l’État et de la République ».

Cette agression survient dans un contexte difficile pour les élus locaux, quelques jours après la mort du maire de Signes alors qu’il s’opposait à un dépôt illégal de gravats.