Mont-Saint-Michel: Les touristes ne pourront plus se laver les pieds dans les pédiluves

TOURISME Pour économiser de l'eau et des euros, les touristes devront désormais se rincer les pieds dans la rivière

20 Minutes avec agence

— 

Le Mont-Saint-Michel attire des milliers de randonneurs qui font la traversée de la Baie. (illustration).
Le Mont-Saint-Michel attire des milliers de randonneurs qui font la traversée de la Baie. (illustration). — Pixabay

S’il vous prend l’idée de faire la traversée de la baie du Mont-Saint-Michel (Manche), mieux vaut prendre vos précautions. La mairie a décidé de restreindre l’eau destinée au lavage des pieds des touristes et des randonneurs, rapporte France 3 Normandie ce mercredi. Une mesure justifiée par la sécheresse qui touche la région.

Pour faire des économies d’eau, les pédiluves mis à disposition des touristes par la municipalité ne sont plus alimentés en eau.

Les touristes invités à utiliser la rivière

« La préfecture a demandé de réduire un peu l’eau », explique Yann Galton, maire de la commune, qui trouve « dommage » d’utiliser l’eau destinée à l’alimentation pour se laver les pieds.

Chaque année, plusieurs milliers de randonneurs traversent la baie du Mont-Saint-Michel à pied. Quand ils arrivent devant l’édifice, leurs pieds sont couverts d’une vase collante. L’édile recommande donc aux touristes de se rincer les pieds directement dans le Couesnon, la rivière qui longe la baie. De cette manière, le sable « revient à la mer », se réjouit le maire.

30.000 euros d’économies par an

La suppression des pédiluves est définitive, c’est en tout cas le souhait du maire. Elle permettra à la mairie d’économiser près de 30.000 euros par an. « On peut se laver les pieds dans le Couesnon. On va peut-être aménager un peu pour faciliter l’accessibilité », précise Yann Galton.

La mesure est accueillie avec philosophie par André Damien, guide touristique. « C’était bien pratique les pédiluves, maintenant, on s’arrange comme on peut avec les flaques ! »