Affaire Geneviève Legay à Nice: Le procureur de la République Jean-Michel Prêtre devrait être muté

MUTATION Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, qui a avoué avoir voulu protéger Emmanuel Macron dans l’affaire Geneviève Legay, pourrait être muté à Lyon

A.M.

— 

Le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre
Le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Une série d’erreurs qui devrait lui coûter sa place. Le procureur de la République de Nice va être muté à Lyon, où il deviendra avocat général près de la cour d’appel. Selon Libération, la proposition sera examinée par le conseil supérieur de la Magistrature à la rentrée, qui rendra un avis non contraignant. L'information a été confirmée lundi soir à l'AFP par le ministère de la Justice. 

Après avoir dédouané la police dans l’affaire de Geneviève Legay, cette septuagénaire blessée au cours d’une charge de la police en mars, Jean-Michel Prêtre a avoué avoir menti. C’est au cours d’une audition par Robert Geli, le procureur général d’Aix-en-Provence, que Jean-Michel Prêtre a reconnu avoir voulu protéger le chef de l’Etat Emmanuel Macron, après que celui-ci a dit que la police n’avait pas touché la manifestante.

Il avait également confié cette enquête à la concubine du commissaire mis en cause. Autant d’erreurs qui conduisent à ce choix par le ministre de la Justice pour redorer l’image de l’institution. Cette mutation sonne comme une rétrogradation, Jean-Michel Prêtre sera soumis aux ordres d’un procureur général.