Féminicide dans le Haut-Rhin: Il étrangle sa femme qui voulait le quitter

FEMINICIDE Au moins 82 femmes ont été tuées dans des violences conjugales depuis le début de l'année, selon une association

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de gendarmerie (illustration).
Un véhicule de gendarmerie (illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un homme de 54 ans a été placé en garde à vue après avoir étranglé lundi soir à Morschwiller-le-Bas (Haut-Rhin) son épouse qui venait de lui annoncer son intention de le quitter, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

Le drame s’est déroulé au domicile du couple. C’est l’homme qui a lui-même appelé les gendarmes lundi vers 23h pour demander de l’aide après avoir étranglé son épouse, âgée de 35 ans et mère d’un enfant de 4 ans et demi, selon cette même source. L’enfant était en train de dormir au moment du drame, a-t-on précisé.

Selon les premiers éléments, l’homme n’a visiblement pas supporté que sa femme le quitte, comme elle venait de le lui annoncer : une violente dispute a alors éclaté à l’étage, durant laquelle il l’a étranglée. Les gendarmes ont prodigué les premiers soins à la victime, avant que les secours ne prennent le relais, en vain, a-t-on précisé.

82e féminicide cette année

L’homme, prostré à l’arrivée des gendarmes, a été placé en garde à vue à Mulhouse et devrait être déféré mercredi, puis présenté à un juge, selon cette même source.

En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales. Selon un recensement effectué par le collectif « Féminicides par compagnon ou ex », au moins 82 féminicides ont eu lieu depuis le 1er janvier 2019.

Le gouvernement a annoncé un « Grenelle des violences conjugales » en septembre afin d’enrayer le phénomène. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a demandé une mission d’inspection pour revenir sur les éventuelles défaillances de l’Etat dans les dossiers classés depuis 2015.