Galère: Les passagers d'un train mettent 17 heures pour faire Clermont-Ferrand-Paris

PATIENCE Les passagers ont joué de malchance

J.-L. D.

— 

Un train intercité SNCF
Un train intercité SNCF — Mychele Daniau AFP

Le calice jusqu’à la lie. C’est ce qu’ont vécu les passagers du train 5982 Clermont-Ferrand-Paris, qui a mis 17 heures pour atteindre sa destination, après plusieurs changements de train. Avec un départ jeudi, retardé de 55 minutes – premier contretemps d’une longue liste, le train​ est bloqué au niveau de Pouilly vers 19h30 après la chute de plusieurs arbres sur des caténaires.

« Le train a été bloqué le temps que les agents dégagent les voies » précise la SNCF. L’Intercités fait finalement marche arrière et revient en gare de Nevers aux alentours de 2h30 du matin où les passagers passent la nuit.

Arrivée vendredi à 11 heures

« C’est quand nous sommes retournés à Nevers et que l’on a vu que rien n’était prêt pour nous accueillir que certaines personnes se sont énervées. Il n’y avait pas de repas chauds ni d’informations. Des boîtes repas nous ont été distribuées plus tard », rapporte un passager sur le site de La Montagne.

C’est là que certains passagers ont pu récupérer le train Clermont-Ferrand-Paris du vendredi, aux alentours de 5 heures du matin et sont arrivés à Paris vers 11 heures. La SNCF précise que les passagers ont été remboursés.