Thuir: Des agriculteurs déversent une benne de fruits et de fumier devant la permanence du député

CETA Les éleveurs dénoncent le récent vote favorable au CETA

J.-L. D.

— 

Sebastien Cazenove, député
Sebastien Cazenove, député — AFP

Vendredi, des agriculteurs mécontents ont déversé une benne de fruits et de fumier devant la permanence du député Sébastien Cazenove (LREM) à Thuir (Pyrénées-Orientales), en protestation de son vote en faveur du Ceta, l’accord économique et commercial avec le Canada.

« Un vote de merde » comme le revendiquait l’action, rapportée par l’Indépendant : « Le Ceta met encore plus en danger nos éleveurs, c’est un accord au détriment de l’agriculture française. C’est une tragédie pour nos éleveurs qui respectent les réglementations scrupuleusement et qui devront faire face à une concurrence inégale. Nous risquons de ne pas en rester-là. », confie David Drilles, président des Jeunes agriculteurs du 66.

Le député réagit

Il a poursuivi en prévenant que « d’autres opérations pourraient suivre. Ce gouvernement et sa majorité ne respectent pas leurs engagements envers les agriculteurs pris lors des Etats généraux de l’alimentation. »

« Je suis prêt à évoquer tous les sujets autour d’une table », a réagi le député après ce réveil mouvementé. « Mais cette action a bloqué une voie du cœur de ville et aurait pu avoir des conséquences sur la sécurité de la rue, et notamment l’accès des secours ».