Alpes: Un randonneur de 40 ans, porté disparu, retrouvé mort sur le chemin du Mont-Blanc

ACCIDENT L'homme, parti seul pour faire l'ascension du Mont-Blanc, n'avait plus donné de nouvelles à ses proches depuis plusieurs jours

E.F.

— 

Le sommet du Mont-Blanc.
Le sommet du Mont-Blanc. — CATERS/SIPA

Une chute de plusieurs centaines de mètres qui lui a coûté la vie. Ce mardi matin, le corps d’un homme de 40 ans, porté disparu depuis plusieurs jours, a été découvert par les hommes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix sur l’un des chemins menant au Mont-Blanc (Haute-Savoie), rapporte Le Dauphiné.

La gendarmerie, alertée dimanche soir par la famille du randonneur, avait lancé lundi un appel à témoins pour tenter de le retrouver. Selon les premiers éléments, l’homme, parti seul le 16 juillet pour faire l’ascension du sommet et mal équipé, se serait trompé d’itinéraire.

Une chute à l’arrivée au sommet

Au lieu d’emprunter le couloir du Goûter, il aurait marché sur l’arête Payot, peu pratiquée et très raide en fin de parcours. C’est en arrivant tout près du sommet que le randonneur, originaire du territoire de Belfort, aurait chuté de plusieurs centaines de mètres, mercredi dernier. Soit au lendemain de son départ pour le plus haut sommet d’Europe.