Calais: Deux ans de prison pour un routier qui transportait 20 migrants dans sa camionnette

JUNGLE DE CALAIS Il a également écopé d’une interdiction de se rendre sur le territoire français pendant trois ans

J.-L. D. avec AFP

— 

Des jeunes migrants traversent la jungle de Calais. (Illustration)
Des jeunes migrants traversent la jungle de Calais. (Illustration) — SIPANY/SIPA

Un chauffeur routier serbe de 47 ans a été condamné cette semaine à deux ans de  prison ferme pour avoir transporté vingt  migrants afghans dans le double-fond de sa camionnette, d’après le parquet de Boulogne-sur-mer.

Jugé en correctionnelle lundi 15 juillet « pour des faits d’aide à l’entrée et au séjour de personnes en situation irrégulière », le prévenu a également écopé d’une interdiction de se rendre sur le territoire français pendant trois ans, a indiqué le parquet, confirmant une information de la Voix du Nord.

« Des conditions incompatibles avec le respect de la dignité humaine »

Le routier avait été interpellé le 12 juillet au volant de sa camionnette avec « vingt personnes de nationalité afghane à bord, dissimulées dans une petite cache aménagée », ces migrants voyageant « dans des conditions incompatibles avec le respect de la dignité humaine », a-t-on précisé de même source.

Selon la Voix du Nord, qui a assisté à l’audience, cette cache mesurait 2,5 mètres de long et de haut sur 1,5 mètre de profondeur, ne laissant que très peu de place et d’air à chaque personne transportée.

Des migrants morts chaque année dans le département

Début mars, un migrant d’une vingtaine d’années était mort après avoir été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire dans la remorque d’un poids lourd stationné au port de Calais.

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, 18 migrants sont morts dans le département en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018.