C'est l'heure du BIM: Permis de conduire à 17 ans, sécurité pour la finale de la CAN et drone iranien abattu

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

L.Gam.

— 

Avant de vous lancer dans un<em> road-trip</em> à l'étranger vous devez d'abord vérifier si votre permis national suffit.
Avant de vous lancer dans un<em> road-trip</em> à l'étranger vous devez d'abord vérifier si votre permis national suffit. — iStock / City Presse

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Passer le permis en conduite accompagnée possible dès 17 ans à partir de lundi, annonce Christophe Castaner

Avoir le permis en conduite accompagnée à 17 ans sera possible « à partir de lundi », a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, dans Le Parisien. Néanmoins, l'élève ne pourra conduire seul qu'à ses 18 ans, pour des raisons de sécurité. Autres nouveautés : la durée d'apprentissage sur simulateur sera étendue et l'apprentissage sur boîte automatique favorisé.

Paris: Un dispositif de police renforcé sur les Champs-Elysées en vue de la finale de la CAN 

« Encadrer les supporters pour que cette manifestation de joie reste une manifestation de joie. » Tel est le mot d’ordre du préfet de police de Paris, Didier Lallement, alors que se tient ce vendredi soir la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) entre le Sénégal et l’Algérie. 2.500 policiers et gendarmes ainsi que 300 sapeurs-pompiers seront mobilisés aux abords des Champs-Elysées pour éviter tout débordement en marge du match. Le dispositif est calqué sur celui du 14 juillet, « une réussite », selon le préfet de police. Ce soir-là la qualification de l’Algérie avait certes été marquée par quelques débordements – notamment huit feux de poubelles ou deux incendies de sanisettes – mais « rien de particulièrement significatif », a précisé Didier Lallement. Rien en tout cas de comparable aux difficultés qui ont suivi la qualification en demi-finale de l’équipe d’Algérie, trois jours auparavant. 

Les Etats-Unis affirment avoir abattu un drone iranien proche d'un navire américain 

Les Etats-Unis ont abattu jeudi un drone iranien qui s'était approché d'un navire américain dans le détroit d'Ormuz, dernier incident en date dans une région sous haute tension depuis plus de deux mois. C'est le président américain Donald Trump lui-même qui a annoncé que les Etats-Unis avaient abattu cet appareil iranien qui s'était approché dangereusement d'un navire américain, après avoir ignoré de multiples appels à s'éloigner. Selon lui, le drone iranien s'est approché à moins de 1.000 mètres du navire amphibie USS Boxer, qui a entrepris « une action défensive ». « Le drone a été détruit immédiatement », a-t-il dit.