Une femme au travail sur son ordinateur (image d'illustration).
Une femme au travail sur son ordinateur (image d'illustration). — Pixabay

NUMERIQUE

Téléphonie: Comment Orange essaie de lutter contre l'exclusion numérique

L'opérateur français vient de lancer une offre dédiée aux publics les plus démunis

  • Pendant deux ans, l’entreprise française a travaillé avec des associations pour mettre en place une offre adaptée aux publics les plus défavorisés.
  • L’objectif est de les rapprocher du monde numérique en leur proposant une offre la plus adaptée possible à leurs moyens financiers.

Les fractures numériques ne se trouvent pas toujours où on le croit. Si en France, 6 % de la population n’a pas (encore) accès au très haut débit pour des raisons le plus souvent géographiques, ce sont surtout les inégalités sociales qui sont les plus frappantes. Environ cinq millions de personnes cumulent ainsi précarité sociale et numérique. Pas forcément dans la possession d’un portable qui concerne 94 % des hauts revenus et 91 % des bas revenus.

Non, l’élément le plus discriminant du monde numérique reste l’équipement en ordinateur. Et dans ce domaine, la différence est énorme entre les plus riches qui en ont presque tous un (94 %) et les plus pauvres bien plus démunis (66 %). Un écart qui peut poser de gros problèmes dans un pays comme la France où 80 % des offres d’emploi se trouvent sur Internet et où 100 % des services publics seront dématérialisés en 2022. Chargé de projet à la maison de l'emploi Lille-Lomme-Hellemmes, Cathy Duvivier rencontre ce problème au quotidien avec un public en voie d’insertion professionnelle.

« Ils ne savent pas faire des choses de base comme la mise en page d’un CV »

« Quand on les voit au quotidien sur leur portable, on pense qu’ils sont hyper à l’aise. Mais quand vous les mettez devant un ordinateur, ils sont démunis. Ils ne savent pas faire des choses de base comme la mise en page d’un CV, mettre une pièce jointe dans un mail, utiliser des raccourcis sur un clavier. Ils ne savent pas et ont besoin d’être accompagnés. J’ai déjà vu des jeunes essayer de faire un CV sur un smartphone. Ce n’est vraiment pas évident. Ils ont donc besoin d’être équipés ».

Alors, pour combler cet écart dû au pouvoir d’achat et au prix des PC pas forcément accessibles à tous, Orange a décidé de se lancer dans la bataille de l’inclusion numérique. Depuis deux ans, l’opérateur a rencontré plusieurs associations des Hauts-de-France et leurs bénéficiaires pour mettre en place une offre commerciale destinée à un public précaire sur tout le territoire français. Il en est sorti une offre « coup de pouce » réservée aux bénéficiaires d’un quotient familial CAF ou MSA égal ou inférieur à 700 euros par mois. Fabienne Dulac, directrice générale adjointe d’Orange explique le principe.

Des ordis à 175 euros

« On a mis en place trois volets avec une offre à 19,90 euros par mois toutes options, sans engagement et sans frais de résiliation. Il n’y a pas de coûts cachés comme ça peut être le cas dans d’autres offres qui peuvent être moins chères au départ. On met aussi à disposition des PC reconditionnés et vendus à 175 euros. Enfin, on a mis en place des ateliers gratuits destinés à ces publics pour leur apprendre à utiliser le numérique ».

Avec cette offre spécifique, l’entreprise française espère contribuer à sa façon à la réduction des inégalités numériques sur le territoire national.