Les infos immanquables du jour: De Rugy démissionne, les vacances sans avion et les maisons en bois

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce mardi 16 juillet 2019

David Blanchard

— 

François de Rugy à Niort, le 11 juillet 2019. GEORGES GOBET / AFP
François de Rugy à Niort, le 11 juillet 2019. GEORGES GOBET / AFP — AFP

Il est 19h30, l’heure de vous résumer l’actualité du jour. On sait que vous l’attendez tous, de Nantes à Saint-Tropez.

La démission du jour : Acculé, François de Rugy présente sa démission

François de Rugy,le 11 juillet 2019.GEORGES GOBET / AFP
François de Rugy,le 11 juillet 2019.GEORGES GOBET / AFP - AFP

Le ministre de la Transition écologique l’a annoncé en début d’après-midi, peu avant que le site Mediapart ne porte de nouvelles accusations sur la défiscalisation de son adhésion à EELV en 2013. François de Rugy a démissionné du gouvernement, s’estimant victime d’un « lynchage médiatique » et précisant avoir déposé une plainte en diffamation contre le site d’information. Cette sortie fracassante tranche avec son passage plutôt discret à l’Hôtel de Roquelaure, aux antipodes de son prédécesseur, Nicolas Hulot. Nous vous avons résumé cette année de ministère dans cet article. Mais les collègues de l'ancien élu écologiste ne sont pas tous tendres sur cet épilogue…

La fausse idée du jour : Non, les maisons en bois ne brûlent pas plus facilement

De plus en plus populaires, les habitations bois seraient plus vulnérables face au feu, selon une idée reçue. Qu’en est-il en réalité ? 20 Minutes a posé la question à des professionnels, après le décès de quatre personnes dans l’incendie d’une telle construction, près de Saint-Nazaire. Pompiers, concepteurs et constructeurs sont unanimes : le risque d’incendie n’est pas plus grand dans une maison en bois. En cas de départ de feu, la combustion du bois présente des inconvénients mais surtout des avantages. On vous explique tout ça.

Les vrais écolos du jour : Pour sauver la planète, ils ne prennent plus l’avion pour partir en vacances

(Photo d'illustration) Un avion de tourisme avec neuf personnes à bord, s'est crashé à Hawaï vendredi.
(Photo d'illustration) Un avion de tourisme avec neuf personnes à bord, s'est crashé à Hawaï vendredi. - SONNY TUMBELAKA / AFP

Certains n’ont pas le choix, faute de moyens financiers. D’autres le font volontairement : terminé les billets d’avion pour l’autre bout de la planète durant deux ou trois semaines. On a recueilli vos témoignages sur ce sujet, soit que vous pensiez que « les gestes individuels sont aussi importants que les décisions politiques. », soit parce qu’au final, « l’insolite n’est pas forcément loin ». C’est à lire par ici.

La vidéo du jour : La spationaute française Claudie Haignere nous parle de la Lune, « son rêve d’enfant »

Et si vous avez aimé ces immanquables, vous allez vous délecter de notre podcast d’actualité « Minute Papillon ! » à découvrir ici.