Sauvetage d'Elisabeth Revol: Un alpiniste polonais décoré de la Légion d'honneur

HEROS La Française Elisabeth Revol avait été sauvée dans des conditions extrêmes sur un des grands sommets de l'Himalaya en 2018

B.D. avec AFP

— 

L'alpiniste polonais Piotr Tomala a été décoré de la Légion d'honneur, à Varsovie, par l'ambassadeur de France en Pologne, Pierre Levy (G), le 13 juillet 2019.
L'alpiniste polonais Piotr Tomala a été décoré de la Légion d'honneur, à Varsovie, par l'ambassadeur de France en Pologne, Pierre Levy (G), le 13 juillet 2019. — Alik KEPLICZ / AFP

Il avait contribué au sauvetage dans des conditions extrêmes de la Française Elisabeth Revol sur un des grands sommets de l’Himalaya en 2018 : l’alpiniste polonais Piotr Tomala a été décoré de la Légion d’honneur, ce samedi à Varsovie.

« Cette distinction représente les valeurs que vous personnifiez : le courage, le fait de surmonter ses limites et la détermination à poursuivre vos passions, solidarité et liberté », a salué en polonais l’ambassadeur de France en Pologne, Pierre Lévy, lors de la cérémonie.

« Montagne tueuse »

Tomala faisait partie d’une équipe d’alpinistes polonais qui ont tout risqué pour sauver Revol lors d’une opération inédite en janvier 2018 sur la « montagne tueuse », le Nanga Parbat (8.125 m), dans la partie pakistanaise de l’Himalaya. L’alpiniste polonais Tomek Mackiewicz, compagnon de cordée de la Française, n’avait pas survécu.

« C’est votre réponse au message de détresse par Elisabeth Revol et Tomasz Mackiewicz qui vous permet d’être distingué dans la Légion d’honneur », a souligné l’ambassadeur Lévy devant la presse à sa résidence à Varsovie.

Les meilleurs grimpeurs du monde

Elisabeth Revol a été sauvée grâce à une ascension extraordinaire menée de nuit par Denis Urubko et Adam Bielecki, appuyés par Tomala et l’armée pakistanaise. Les hommes, qui s’étaient déroutés de leur ascension du K2 (8.611 m), sont reconnus comme faisant partie du petit groupe des meilleurs grimpeurs du monde.

Ils n’ont toutefois pas été en mesure d’atteindre leur compatriote Mackiewicz, que Revol avait dû abandonner inconscient à plus de 7.000 m d’altitude, pour sauver sa propre vie. Bielecki et Urubko, qui participent actuellement à une expédition, se verront également remettre la Légion d’honneur dès que possible, a précisé l’ambassadeur.