Biocoop vendrait des avocats non bio, selon un document interne

ALIMENTATION Les responsables du premier réseau de magasins bio de France ont confirmé avoir « identifié un problème avec un grossiste »

20 Minutes avec agence

— 

Un magasin Biocoop, le 18 mai 2012 à Quimper
Un magasin Biocoop, le 18 mai 2012 à Quimper — Fred Tanneau AFP

Et si certains des produits vendus chez Biocoop n’étaient pas bio ? Selon un document interne présenté en conseil d’administration le 28 juin et révélé ce mercredi par Le Canard enchaîné, le réseau de magasins aurait des doutes sur l’origine de certains avocats.

Alors qu’ils doivent normalement être acheminés depuis l’Espagne, ces avocats pourraient en fait provenir d’ Amérique du Sud. Une origine qui ne permettrait pas de garantir leur production bio, rapporte FranceInfo.

Des doutes sur deux producteurs

Face à cette situation, « trois scénarios » ont été proposés aux administrateurs lors du conseil d’administration. Le premier consistait à dire à ne rien changer et considérer que « les tromperies à la production sont hors de notre responsabilité et de notre contrôle ». Le deuxième envisageait la création d’une station de conditionnement propre à Biocoop en partenariat avec un local.

Enfin, le troisième propose un rapprochement avec les distributeurs « pour mettre les points sur les “i”, exiger une totale transparence et une traçabilité efficiente ». C’est la dernière option qui a été retenue, avec un « bémol », selon Le Canard enchaîné. Apparemment, cette option aurait déjà été demandée plusieurs fois, « sans retour satisfaisant ».

Contactés par l’hebdomadaire, les responsables de Biocoop ont confirmé avoir « identifié un problème avec un grossiste » à ce sujet. « Nous lui avons demandé d’exclure de nos approvisionnements deux producteurs sur lesquels nous avions particulièrement des doutes », ont-ils ajouté.