Miel: L'étiquette des pots devra bientôt mentionner la réelle origine du produit

PRECISION La plupart des pots vendus dans les grandes surfaces, indiqués comme étant produits en France, sont des mélanges avec du miel étranger

Manon Aublanc

— 

Un étal de miel (illustration).
Un étal de miel (illustration). — GILE MICHEL/SIPA

C’est une mesure que réclamaient les apiculteurs français depuis plusieurs mois. Désormais, les étiquettes des pots de miel indiqueront son origine, de manière beaucoup plus claire, révèle RTL, ce jeudi.

Près de 80 % du miel consommé en France est importé, en grande partie de Chine. Les pots vendus dans les grandes surfaces sont, la plupart du temps, des mélanges. Jusqu’à maintenant, les étiquettes des pots de miel indiquaient, pour la plupart, « produits en Europe et hors d’Europe ».

Des miels mélangés ou rallongés au sucre

Désormais, les pays d’origine du miel seront écrits par ordre d’importance et dans une écriture plus grosse s’ils représentent au moins 20 % du pot. Selon une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), 43 % des miels vendus en France ne sont pas conformes, notamment à cause d’un étiquetage imprécis.

Certains miels étrangers sont vendus comme étant produits en France. Par exemple, le miel de thym indiqué IGP miel de Provence contient 14 % de miel espagnol. La DGCCRF a également trouvé des miels rallongés au sucre. Si la mesure est présentée, ce jeudi, aux apiculteurs, les nouvelles étiquettes ne seront mises en place qu’en janvier prochain, après validation de Bruxelles.