Savoie: Une randonneuse belge en tongs oblige les secours à intervenir en hélicoptère à 1.400 m d'altitude

MONTAGNE Une quadragénaire belge a subi une grosse entorse de la cheville mercredi, lors d'une randonnée jusqu'au sommet de la Dent du Chat (Savoie). Problème : elle se trouvait à près de 1.400 m d'altitude en tongs

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'un hélicoptère de secours en montagne.
Photo d'illustration d'un hélicoptère de secours en montagne. — E. Beracassat / Sipa

Les secouristes de la Sécurité civile ont-ils gardé leur calme, mercredi après-midi, en découvrant la victime qu’ils venaient chercher, en hélicoptère, au niveau de la Dent du Chat ? Certes, ce sommet situé à 1.390 m d’altitude, près de Chambéry (Savoie), dans le sud du massif du Jura, n’est pas l’ascension la plus exigeante et technique de France.

Mais comme le révèle Le Dauphiné Libéré, les secours ont pris en charge une randonneuse belge… chaussée de simples tongs ! La quadragénaire souffrait d’une sévère entorse de la cheville, puisque son pied a vrillé sur un caillou au début de la descente. Les secouristes lui ont posé une attelle avant de la remonter avec son ami à bord de l’hélicoptère de la Sécurité civile Dragon 74, en direction de l’hôpital de Chambéry.