Illustration de la frontière entre la France et l'Italie dans les Hautes-Alpes
Illustration de la frontière entre la France et l'Italie dans les Hautes-Alpes — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

MIGRANTS

VIDEO.Hautes-Alpes: Médecins du Monde demande que «cesse la mise en danger des exilés»

Alors qu'un Togolais est mort d'hypothermie au col de Montgenèvre, dans les Hautes-Alpes, nouvelle route pour les migrants, Médecins du Monde lance un appel 

Médecins du Monde a demandé mercredi que « cesse la mise en danger des exilés en milieu montagnard », après une mission dans la zone montagneuse au-dessus de Briançon par où passent de nombreux migrants en provenance d’Italie.

Médecins du Monde  explique dans un communiqué y avoir mis en place au mois de mai « une unité mobile » pour proposer une assistance sanitaire aux migrants rencontrés, dans un contexte de « durcissement des politiques migratoires et des contrôles aux frontières » qui « force les personnes exilées à prendre davantage de risques pendant la traversée de la frontière ». L’association rappelle notamment qu’un Togolais est mort d’hypothermie le 6 février au bord de la route descendant du col de Montgenèvre.

Médecins du Monde indique que 17 des 28 personnes prises en charge, à l’occasion des 15 sorties de l’unité, « présentaient au moins un symptôme clinique avec plainte », parmi lesquelles « 10 nécessitaient une prise en charge médicale spécifique, dont 5 avec des signes visibles de détresse ». Médecins du Monde relate « des contrôles policiers systématiques, des vérifications d’identité et une amende sur le véhicule de mission ».