Résultats du bac 2019: Hourra, Michel, le doyen des candidats, a décroché son bac L!

YES HE CAN Michel Barda, mascotte de la session 2019, était le candidat le plus âgé 

Delphine Bancaud

— 

Michel Barda, doyen des candidats au bac.
Michel Barda, doyen des candidats au bac. — Michel Barda
  • Soulagement, Michel Barda, 77 ans, a enfin décroché son bac L en candidat libre.
  • Lui qui visait la mention « assez bien » a dû passer l’oral de rattrapage ce lundi, avec 23 points de retard.
  • Mais l’histoire s’est bien finie et il va pouvoir désormais se consacrer à ses activités d’écrivain.

« Ça y est, je l’ai ! », s’est écrié Michel Barda, le doyen des candidats au bac de cette session 2019, au téléphone. Il a finalement décroché son bac L avec 11,25/20 de moyenne. Une victoire d’autant plus savoureuse pour Michel qu’elle a été durement arrachée. Il avait initialement obtenu 9,41 de moyenne et a dû passer les oraux de rattrapage.

Tout ça à cause d’un 2/20 en histoire-géo et d’un 4/20 en français. « Je pensais, à tort, avoir réussi mon épreuve d’histoire-géo sur les conflits au Proche et au Moyen-Orient. Et en français, je suis tombé sur Hernani (Victor Hugo) et j’ai un peu trop tourné autour du pot. De plus, mes pointes d’humour dans ma copie n’ont pas été du goût du correcteur, manifestement… », ironise-t-il rétrospectivement.

13/20 au final en français

Michel avait 23 points à rattraper et a révisé un peu mollement le week-end dernier. « J’ai organisé un open de golf ce dimanche », avoue-t-il. Mais son profil de candidat iconoclaste et sa culture générale l’ont sauvé : « Quand je suis rentré dans la salle d’examen, j’ai bien perçu quelques regards sur mes cheveux blancs. Au rattrapage, je suis tombé sur La Princesse de Montpensier (Madame de La Fayette). Heureusement, j’avais révisé ce texte en lisant des commentaires d’enseignants dessus. Quand j’ai fini mon oral, l’examinateur m’a demandé pourquoi j’avais décidé de passer le bac. Je lui ai expliqué que le fait de ne pas avoir ce diplôme était comme un nid-de-poule sur ma route », raconte-t-il. Bingo, il a fini par décrocher 13/20.

En histoire, Michel est tombé sur « les Etats-Unis depuis la fin de la Guerre froide ». « Et en géographie, je devais parler de la dimension internationale de la ville de Londres. La correctrice m’a reprise plusieurs fois, mais elle avait l’air sereine à la fin », poursuit-il. Il a sauvé un 11/20.

Il va devoir gérer sa nouvelle notoriété

Fier d’avoir réussi le défi personnel qu’il s’était lancé, Michel Barda a arrosé sa victoire avec sa femme… d’un Schweppes agrum'. Mais, qu’on se rassure, il a aussi prévu un apéro ce mardi soir avec ses voisins et fera la fête avec ses filles dans quelques jours. Il va devoir par ailleurs gérer sa nouvelle notoriété : « J’ai été arrêté dans la rue par plusieurs passants qui m’ont parlé du bac. Et nous avons reçu plusieurs appels à la maison d’inconnus qui ont trouvé mon numéro dans l’annuaire, dont un en provenance de Floride », s’étonne-t-il. Et le lauréat fourmille de projets pour la suite : « Je dois publier mon 6e recueil de nouvelles », annonce-t-il.