Lyon: Pour échapper à la prison, il simulait la folie

FAITS DIVERS Le SDF a été écroué pour avoir frappé sans raison une jeune femme en pleine rue

C.G.

— 

Les locaux de l'hôtel de police de Lyon.
Les locaux de l'hôtel de police de Lyon. — C. Villemain / 20 Minutes

Un SDF de 33 ans, vivant sur Lyon, a été écroué après avoir été jugé en comparution immédiate le 5 juillet. L’homme, qui compte 21 antécédents judiciaires, est soupçonné de violences volontaires en état d'ivresse. Il lui est également reproché d’avoir simulé son état mental pour échapper à la justice.

Le 25 mai dernier, alors qu’il se trouvait rue Constantine dans le 1er arrondissement de Lyon, il s’était mis à frapper une jeune fille de 24 ans, sans aucune raison, rapporte la police lyonnaise.

Interpellé une seconde fois

Interpellé en flagrant délit, il avait été hospitalisé d’office. Mais le 11 juin, lorsqu’il est sorti de l’établissement dans lequel il était interné, le médecin a indiqué qu’il faisait semblant de ne pas jouir de toutes ses facultés mentales.

Résultat : l’individu a de nouveau été arrêté au moyen d’un article 78. Niant les faits, il a toutefois été condamné et placé en détention.