Affaire Vincent Lambert: Ses parents ne déposeront plus aucun recours pour le maintien en vie

DECISION Depuis 2013, les parents de Vincent Lambert ont multiplié les recours pour empêcher toute interruption des soins de leur fils

V.V. et M.A.

— 

Manifestations pour Vincent Lambert
Manifestations pour Vincent Lambert — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Une semaine après l’arrêt des traitements de Vincent Lambert, ses parents ont annoncé, ce lundi, qu’ils ne déposeraient plus aucun recours pour le maintien en vie de leur fils, ont-ils confirmé dans un communiqué envoyé à 20 Minutes.

« La mort de Vincent (Lambert) est désormais inéluctable » et « si nous ne l’acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner », ont-ils déclaré dans un communiqué.

L’arrêt de l’hydratation et de la nutrition et une « sédation profonde et continue »

« Cette fois, c’est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d’ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l’ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain », ont écrit Viviane et Pierre Lambert ainsi que la sœur de Vincent, Anne Lambert, et son demi-frère David Philippon.  Mardi, le médecin de Vincent Lambert a engagé un nouvel arrêt des traitements, après la décision rendue par la cour de cassation.

Cette dernière a cassé, vendredi dernier, la décision de la cour d’appel de Paris qui avait ordonné, le 20 mai dernier, la reprise des traitements de Vincent Lambert. Ce protocole médical prévoit notamment l’arrêt de l’hydratation et de la nutrition par sonde du patient, ainsi qu’une « sédation profonde et continue ». Vendredi dernier, les parents de Vincent Lambert ont déposé une plainte contre les médecins et le CHU de Reims pour tentative de meurtre.