Lyon: La pollution à l’ozone de retour, la circulation différenciée aussi

ENVIRONNEMENT Le préfet du Rhône a pris un arrêté pour instaurer une nouvelle fois la circulation différenciée, mise en place dès vendredi matin

Elisa Frisullo

— 

Lors d'un pic de pollution à Lyon. Illustration
Lors d'un pic de pollution à Lyon. Illustration — K.Konrad / Sipa
  • La circulation différenciée est mise en place une nouvelle fois dès 5 heures ce vendredi, en raison de fortes concentrations d’ozone.
  • Les TCL mettent en place ce 5 juillet un ticket spécial, prévu pour les jours de pollution.

Quelques brèves journées d’accalmie et c’est reparti. A compter de 5 heures ce vendredi, la circulation différenciée sera de nouveau instaurée à Lyon, Villeurbanne et Caluire, indique ce 4 juillet la préfecture du Rhône. Et ce, en raison d’un nouveau pic de pollution à l’ozone sévissant dans le bassin lyonnais et le Nord Isère.

Un peu moins restrictive que la semaine dernière, la mesure, levée en fin de journée lundi après l’épisode de canicule, permettra cette fois-ci aux véhicules dotés de la vignette Crit’Air « Zéro émissions », 1, 2 et 3 de rouler.

Le périmètre d’application de cette mesure de restriction de la circulation concerne l’intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire, en dehors des grands axes et voiries dont la liste est détaillée sur le site de la préfecture. Parmi les dérogations possibles, la circulation est autorisée aux personnes covoiturant (même sans vignette Crit’Air), dès lors que leur véhicule est composé d’au moins trois personnes.

Le ticket TCL spécial pollution disponible vendredi

En complément de la circulation différenciée, la vitesse autorisée est abaissée de 20 km/h sur tous les axes limités à 90km/h et plus, ajoutent les services de l’Etat. Pour inciter le public à emprunter les transports en commun, le Sytral va une nouvelle fois déployer son Tick’Air qui permettra dès vendredi matin de voyager toute la journée sur le réseau pour 3 euros. « Ce titre spécial sera disponible tout au long de l’épisode de pollution », précisent ce jeudi les TCL.

Plus de 7.000 places de stationnement sont également disponibles dans les parcs relais TCL qui permettent de se garer gratuitement (muni d’un titre de transport) et de rejoindre ensuite le centre de Lyon ou de Villeurbanne en bus ou en métros et trams.

La qualité de l’air ne devrait pas s’améliorer avant au mieux dimanche. Atmo Auvergne Rhône-Alpes prévoit vendredi, avec la chaleur, la poursuite de la « hausse des concentrations d’ozone ». « La qualité de l’air sera majoritairement médiocre, voire mauvaise sur le nord de la vallée du Rhône et au sud du bassin grenoblois », tout comme samedi, précise l’observatoire de la qualité de l’air.