Qui sont les plus grandes fortunes françaises en 2019?

MILLIARDAIRES Sans surprise, les propriétaires de groupes de luxe sont en tête du classement

20 Minutes avec AFP

— 

Sur cette photo se trouve l'homme le plus riche de France. Bon on vous aide, il est en haut à droite et s'appelle Bernard Arnault.
Sur cette photo se trouve l'homme le plus riche de France. Bon on vous aide, il est en haut à droite et s'appelle Bernard Arnault. — Martin BUREAU / AFP

Le magazine Challenges a une nouvelle fois établi le record des 500 fortunes de France. Parmi eux, beaucoup de propriétaires de groupes de luxe, mais aussi de plus en plus de personnalités issues du monde des start-up. Les 10 premiers du classement détiennent près de 350 milliards d’euros. Oui, c’est beaucoup.

Le trio de tête

Le premier du classement, c’est encore et toujours Bernard Arnault (LVMH), qui truste le haut du podium depuis deux ans : il possède plus de 90 milliards d’euros (+ 16% en un an). Il est même devenu la troisième fortune de la planète, rappelle BFM, en atteignant 100 milliards de dollars, ce qui le place juste derrière le PDG de Miscrosoft Bill Gates et celui d’Amazon Jeff Bezos (le tenant du titre d’homme le plus riche au monde).

Bernard Arnault est suivi de près par les deux frères Wertheimer, prénommés Alain et Gérard. « Qui sont-ils ? », me direz-vous. Ils sont tout simplement propriétaires du groupe de luxe Chanel, dont le chiffre d’affaires annuel a atteint 9,88 milliards d’euros (+12,5 %) cette année. Leur fortune est évaluée à 50 milliards d’euros. La troisième place revient à… une femme. Françoise Bettencourt-Meyers, propriétaire du groupe L’Oréal, détient 45,8 milliards d’euros.

Le peloton

Dans le luxe toujours, la famille Hermès et ses 43 milliards d’euros pointent à la 4e place. On retrouve ensuite la famille Mulliez, propriétaire de Decathlon, Pimkie ou Flunch (entre autres), qui se classe à la 5e place malgré un recul de leur patrimoine, à 32 milliards d’euros (contre 38 milliards en 2017). François Pinault et son groupe Kering (Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Boucheron…) possèdent 29 milliards d’euros. Les enfants Dassault (24 % de Thales, 5,1 % de bioMérieux, Artcurial, Le Figaro…) gèrent le patrimoine de leur père, évalué à 23 milliards d’euros. En queue de peloton, le leader français du vin Pierre Castel possède 14 milliards d’euros, suivi par Emmanuel Besnier et ses frères et sœurs, à la tête de Lactalis (12 milliards d’euros) et Patrick Drahi, fondateur d’Altice, qui clôt ce top 10 avec ses 9 milliards d’euros.

Les outsiders venus des start-up

Plusieurs dirigeants issus de start-up font leur entrée dans le classement comme Stanislas Niox-Chateau, Ivan Schneider et Jessy Bernal de Doctolib à la 269e place. Florian Douetteau et Clément Stenac, Marc Batty et Thomas Cabrol, de la société Dataiku sont classés 495e. « S’ils font leur entrée dans ce club très fermé, c’est parce qu’ils ont récemment accueilli des financiers à leur capital, ce qui a permis de donner une valeur à leur entreprise », explique le magazine Challenges.