Piscine: Comment assurer la sécurité de vos enfants?

SECURITE Chaque année, près de 200 noyades ont lieu dans des piscines privées. Quelles sont les mesures de sécurité obligatoires? Toutes les bassins sont-ils concernés?

Thibaut Gagnepain

— 

Quatre dispositifs de sécurité des piscines ont été prévus par décret afin de protéger les enfants de moins de cinq ans.
Quatre dispositifs de sécurité des piscines ont été prévus par décret afin de protéger les enfants de moins de cinq ans. — Sylvain Estibal afp.com
  • Chaque année en France, les noyades sont responsables de près de 1.000 décès accidentels. Environ un sur cinq a lieu dans les piscines privées.
  • Tous les propriétaires d'une piscine enterrée ou semi-enterrée ont l’obligation de posséder un système de sécurité.
  • La plupart des propriétaires de ces piscines choisissent aujourd’hui les bâches à barres. L’alarme est déconseillée par les professionnels.

Une petite fille de 5 ans retrouvée dans un état très grave dans la piscine  de ses grands-parents. C’était dimanche dernier à Kingersheim, à côté de Mulhouse. Un cas loin d’être isolé. Chaque année en France, les noyades sont responsables de près de 1.000 décès accidentels, d’après l’agence sanitaire Santé publique France. Environ une noyade  sur cinq a lieu dans les piscines privées. Ces dernières pullulent sur le territoire. En 2017, le cap des deux millions avait été franchi. Et ça continue ! « Les étés sont de plus en plus chauds et avoir une piscine chez soi n’est plus réservé à une élite », explique Philppe Jaeggy, gérant de JH-Piscines, le revendiqué « premier installateur alsacien de piscines ».

Comme tous les professionnels du secteur, il a l’obligation de présenter des systèmes de sécurité à ses clients. Depuis deux lois de 2004 et 2006, toute piscine enterrée ou semi-enterrée a l’obligation d’en être pourvu, sous peine d’une amende  de 45.000 euros. Il existe quatre dispositifs, réfléchis pour protéger les enfants de moins de 5 ans : les alarmes, les barrières de protection, les couvertures, et les abris.

« Un enfant de 2 ans, il peut se noyer en 30 secondes »

Soit une solution pour tous les budgets. « Une alarme coûte environ 300 euros », estime Gérald Thomae, responsable magasin à Irrijardin, à Vendenheim, au nord de Strasbourg. Il les conseille peu. La cause ? « Elles se sont bien améliorées mais ont encore tendance à démarrer à 4 heures du matin. J’ai assez souvent des retours. »

« Les voisins en ont une qui sonne au moindre coup de vent. A force, on n’y fait même plus attention », confirme Sylvie, opposée à ce système. « Une alarme, ça ne sert à rien. Un enfant de 2 ans, il peut se noyer en 30 secondes. Alors le temps qu’on entende l’alerte… » Cette habitante d’Erstein a plutôt opté pour une bâche à barres autour de la piscine qu’elle vient de faire installer dans son jardin. Comme la plupart des personnes aujourd’hui.

Une bâche à barres.
Une bâche à barres. - Walter Piscine

« 85 % de ma clientèle les choisit », estime Philppe Jaeggy, qui fait souvent appel aux produits de la société Walter, à Brumath, toujours dans le Bas-Rhin. « L’avantage avec cette toile PVC munie de barres en aluminium, c’est facile à manipuler. Il faut trois à quatre minutes pour la dérouler et autant pour la remettre, avec les cliquets de tension », détaille Vincent Sigwalt, responsable des ventes France chez le fabricant, un des leaders du marché. « Ensuite, on ne les appelle pas par hasard couverture 4 saisons. Les gens peuvent les laisser toute l’année. Ça évite les déperditions d’énergies et de se retrouver par exemple avec des feuilles dans sa piscine. »

Aucune obligation pour les piscines hors sol

Coût du dispositif ? « De 1.500 à 2.500 euros » pour une bâche de piscine de 34 m², le format le plus répandu en France. Toutes sont prévues pour durer « dix à quinze ans » et résister minimum à une charge de 100 kg, « pour qu’un adulte puisse aller chercher un enfant dessus. »

« Les installateurs nous ont même conseillé de la remettre en place si on absentait quelques minutes », reprend Sylvie, sans se plaindre de la petite manipulation. « Si ça peut sauver des vies… » Elle regrette que la sécurité ne soit pas toujours au centre des préoccupations des propriétaires de piscine. « Il n’y a aucun contrôle et combien existe-t-il de bassins posés sur le sol qui n’ont aucun système de protection pour les enfants ? » Beaucoup. Mais la loi n’est pas enfreinte. Aucun dispositif de sécurité n’est obligatoire pour les piscines hors-sol.