Marion Maréchal invitée à l'université d'été du Medef, «c'est très grave» pour Laurence Parisot

RASSEMBLEMENT PATRONAL Son invitation « est une provocation dangereuse », a réagi la députée Olivia Grégoire

20 Minutes avec AFP
— 
Marion Maréchal, le 14 juin 2019 à Lyon.
Marion Maréchal, le 14 juin 2019 à Lyon. — Alain ROBERT/SIPA

Marion Maréchal devant les patrons français. L’ancienne députée RN a été « sollicitée » par le Medef pour participer fin août à son université d’été, rebaptisée Rencontre des entrepreneurs de France (REF).

Au total, « 250 personnes ont été sollicitées jusqu’ici afin d’obtenir un panel aussi large que représentatif de l’ensemble des sensibilités politiques, de La France Insoumise à Marion Maréchal. Cette dernière fait partie des personnes qui ont été sollicitées », selon une déclaration lue à l’AFP. « Depuis 2012, l’ensemble des partis ont été auditionnés par le Medef avant les différents scrutins européens ou nationaux. Marine Le Pen a d’ailleurs participé à une audition en 2017 dans le cadre des présidentielles comme tous les autres candidats », a rappelé la première organisation du patronat français.

« Boycott » et « provocation »

Si des candidats d’extrême-droite ont été auditionnés par le passé, jamais ils n’avaient en revanche été invités au principal évènement public que tient chaque année le Medef. « Si cette information est exacte, c’est très grave », a tweeté l’ancienne présidente de l’organisation, Laurence Parisot, qui avait publié en 2011 Un piège bleu Marine (éd. Calmann-Lévy), un livre dans lequel elle dénonçait la menace qu’incarnait à ses yeux le Front national pour la France.



Nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal est une ancienne élue du Vaucluse qui a toujours sa carte au RN (ex FN) et a fondé une école de sciences politiques à Lyon. Elle plaide pour une union des droites entre la droite des Républicains et le Rassemblement national.

Son invitation « est une provocation dangereuse qui plus est. Et ce sera le boycott pour ma part », a réagi de son côté la députée LREM Olivia Grégoire, rapidement rejointe par deux autres députés du parti macronien, Roland Lescure, président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, et Coralie Dubost. Le Medef précise que « la liste définitive des invités à la REF sera arrêtée fin juillet ».