Canicule: Quatre départements du sud de la France placés en vigilance rouge

PIC DE CHALEUR C'est la première fois que cette alerte est déclenchée en France depuis sa création

20 Minutes avec AFP

— 

Des passants remplissent leur bouteille d'eau face à la chaleur (image d'illustration).
Des passants remplissent leur bouteille d'eau face à la chaleur (image d'illustration). — Miguel MEDINA / AFP

Attention, chaleur ! Quatre départements ont été placés en vigilance rouge par Météo-France ce jeudi, en raison d’un « pic de chaleur exceptionnel ». Il s’agit de l’Hérault, du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.

Dans ces départements, Météo-France prévoit des températures atteignant fréquemment « 42 à 45 degrés et des records absolus de températures maximales pourraient être battus ». Dans son bulletin de suivi, Météo-France donne des consignes pour les cas de vigilance rouge, rappelant que « chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé ». Météo-France rappelle les symptômes d’un coup de chaleur : « une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance ».

Déclenchée pour la première fois en France

Dans un tweet jeudi après-midi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner souligne que « les préfets des départements placés en #VigilanceRouge par@meteofrance activent leur centre opérationnel départemental pour coordonner l’action des services de l’État ». Pour la journée de vendredi, Météo-France maintient 76 départements en vigilance orange, dont deux nouveaux l’Orne et les Pyrénées-Orientales. L’épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays doit se prolonger « au moins jusqu’en début de semaine prochaine ». La fin de cette vigilance rouge est prévue pour samedi, 6 heures du matin. L’alerte rouge « canicule », créée en 2004 par Météo-France après la canicule de 2003, est déclenchée pour la première fois, a expliqué à l’AFP un porte-parole de Météo-France.

Jeudi après-midi, les températures les plus élevées avec 38 à 40 degrés s’observaient sur l’est de l’Occitanie (38,4 degrés à Toulouse-Blagnac, 39,2 degrés à Albi), sur le Centre et l’Auvergne (38 degrés à Bourges, 39,3 degrés à Montluçon) et sur le sud de la vallée du Rhône et l’intérieur de la Provence (38,6 degrés à Carpentras, 39,6 degrés à Entrecasteaux).