Dans les locaux de Sciences Po de Toulouse, le 15 janvier 2009.
Dans les locaux de Sciences Po de Toulouse, le 15 janvier 2009. — Frederic Scheiber/20 Minutes S

POST-BAC

Sciences Po abandonne son concours d'entrée dès 2021

Sciences Po s’engage également à recruter a minima 30 % de boursiers dans chaque nouvelle promotion.

L’une des écoles les plus prestigieuses de France continue sa mue. Sciences Po engage une « profonde réforme » et abandonne son sacro-saint concours d’entrée à compter de la promotion 2021-2022, apprend-on dans un communiqué ce mardi.

La sélection se fera désormais sur de nouveaux critères « plus à même de révéler le potentiel de chacun, quel que soit son parcours », indique l’école : le contrôle continu au lycée sur trois ans, la moyenne des épreuves écrites du baccalauréat, le profil du candidat et sa motivation et un entretien oral. Une procédure unifiée « pour tous les candidats », quel que soit leur parcours. Pour « lutter contre l’autocensure », l’école de la rue Saint-Guillaume intègre également Parcoursup, « aux côtés de l’ensemble des autres parcours de l’enseignement supérieur, sélectifs ou non ».

Renforcer ses liens avec les lycées

L’institution veut également renforcer le nombre de ses étudiants boursiers, en renforçant « le dispositif de ses Conventions Éducation Prioritaire » (CEP). « Pour cela, l’institution va doubler le nombre d’établissements partenaires en passant de 106 à plus de 200 lycées dans les prochaines années », indique le communiqué. Au total, Sciences Po s’engage désormais à recruter à minima 30 % de boursiers dans chaque nouvelle promotion.

Cette réforme du concours d’entrée a été votée lors du conseil de la Vie étudiante du 17 juin 2019 et du conseil de l’Institut du 25 juin 2019. « La réforme des admissions est un projet qui nous mobilise depuis deux ans, et qui prendra effet en septembre 2021, pour la première promotion issue de la réforme du bac, a déclaré à l’AFP son directeur, Frédéric Mion. Notre volonté est de parvenir à un système plus lisible, plus efficace et plus équitable pour assurer une meilleure diversité des profils. »