Corse: Troisième jour de grève à La Méridionale, la direction saisit la justice

TRANSPORT La compagnie de ferries La Méridionale connaît un mouvement de grève depuis plusieurs jours. Les liaisons entre la Corse et le continent sont perturbées

20 Minutes avec AFP

— 

Une soixantaine de marins de la Méridionale se sont réunis samedi en assemblée générale.
Une soixantaine de marins de la Méridionale se sont réunis samedi en assemblée générale. — Boris HORVAT / AFP

La compagnie La la Méridionale , qui craint d’être évincée de la délégation de service public (DSP) pour les liaisons Corse -continent, a annoncé dimanche saisir la justice administrative, au troisième jour d’une grève de ses marins à ce sujet.

En plein lancement de la saison estivale, le mouvement paralyse le trafic entre Marseille et la Corse : La Méridionale comme son concurrent Corsica Linea, dont tous les bateaux sont bloqués à Bastia ou dans la cité phocéenne, ont annulé leurs liaisons dimanche et lundi.

Procédure auprès du tribunal administratif

Dans un communiqué, La Méridionale, filiale du groupe logistique Stef, annonce engager une « procédure de référé auprès du tribunal administratif de Bastia pour contester les conditions de l’appel d’offres notamment sur le manque de mise en concurrence et la violation du principe de confidentialité de la procédure ».

Elle vise notamment la collectivité territoriale de Corse, dirigée par les nationalistes, soulignant qu’en tant qu'« autorité concédante » de cette DSP de continuité territoriale, elle doit être garante de ces principes. La compagnie annonce également avoir « alerté la Commission européenne de la violation manifeste des principes les plus élémentaires du droit des concessions publiques ».