Prison du Havre: L'agression des surveillants requalifiée en «tentative d'assassinat terroriste»

VIOLENCES Le parquet de Paris a requalifié l’agression commise jeudi sur deux gardiens de la prison du Havre par un détenu qui avait crié « Allah akbar »

Marie De Fournas

— 

Les surveillants de la prison du Havre ont été victime d'une tentative d'assassinat terroriste
Les surveillants de la prison du Havre ont été victime d'une tentative d'assassinat terroriste — BEAUFILS/SIPA

Après enquête, l’agression de deux surveillants survenue jeudi matin à la prison du Havre vient d’être requalifiée par le parquet de Paris en « tentative d’assassinat terroriste ». Après l’attaque de ce prisonnier de 25 ans détenu pour s’être rendu en Syrie dans les zones tenues par les djihadistes, le parquet avait indiqué qu’une évaluation de la situation était en cours par la section antiterroriste.

« Les premiers éléments de l’enquête », notamment des témoignages qui laissent supposer une intention homicide et une préméditation, « ont conduit la section antiterroriste du parquet de Paris à requalifier les faits en tentative d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle », a précisé le parquet.

Déjà passé en quartier d’évaluation de la radicalisation

A l’ouverture de sa cellule, un détenu condamné pour des faits de terrorisme en 2017, avait frappé les deux agents avec un pied de la table de la cellule, probablement en fer, en criant « Allah akbar ».

Une surveillante a été blessée au bras et son collègue à l’épaule, à la jambe et au pouce. Ils ont été pris en charge aux urgences. Rapidement maîtrisé, le détenu a été placé en quartier disciplinaire, a indiqué la DAP, précisant qu’il était déjà passé en quartier d’évaluation de la radicalisation.