Attention à cette photo retouchée de la mobilisation à Hong Kong

FAKE OFF Une photo virale de la mobilisation en cours à Hong Kong est en réalité retouchée

Alexis Orsini

— 

La photo virale (mais retouchée).
La photo virale (mais retouchée). — Deacon Lui/capture d'écran
  • Depuis quelques semaines, les habitants de Hong Kong se mobilisent massivement pour protester contre un projet de loi d'extradition vers la Chine.
  • Ces manifestations ont donné lieu à des images assez spectaculaires : une photo en particulier est devenue virale.
  • Mais il s'agit en réalité d'un cliché retouché, comme l'indiquait clairement son auteur, avant que sa création ne lui échappe. 

La mobilisation ne faiblit pas à Hong Kong, où des millions de manifestants ont manifesté, ces dernières semaines, contre un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine.

Sur les réseaux sociaux, une photo - très reprise dans le monde anglophone - est devenue un symbole de cette mobilisation massive. Et pour cause : outre sa beauté esthétique, ce cliché nocturne montrant une foule remplir toute une avenue située entre deux rangées de buildings montre bien la force du mouvement.

Nathan Law, membre d'une organisation hong-konkaise pro-démocratie, l'a par exemple tweetée le 16 juin en la présentant comme prise le jour même. Mais il s'agit en réalité d'une photo retouchée.

FAKE OFF

On retrouve en effet le cliché d'origine sur le compte Instagram de Deacon Lui, dans une publication en date du 10 juin, avec la légende : « Impossible d'ignorer les 1,3 millions de manifestants pacifiques. Hong-Kongais, mobilisez-vous pour défendre notre belle patrie, c'est notre seule et dernière chance. »

Comme il l'a expliqué à CNN, le photographe a pris la photo le 9 juin, sur Hennessy Road. Le 11 juin, il publie la version retouchée du cliché grâce à un redimensionnement et à un effet «miroir» qui permet de dédoubler la foule originale de manière parfaitement symétrique. Une modification qui renforce l'ampleur de la manifestation et accentue l'impact de la scène.

La preuve : alors que la première publication n'a pas dépassé les 3.000 « j'aime », la seconde - avec laquelle il espérait « partager la beauté de Hong Kong avec le plus grand nombre » - en compte près de 34.000. 

Bien qu'il ait pris soin d'indiquer, en légende, que la deuxième photo était « redimensionnée et basée sur un effet réfléchissant », Deacon Lui a vu sa création lui échapper, au fil de ses nombreuses reprises virales sur les réseaux sociaux, sans cette précision de taille.