Lyon: Le futur campus d'EM Lyon présenté comme «l'école de demain»

INNOVATION Le site, qui accueillera jusqu'à 10.000 étudiants, entend proposer une autre façon d'enseigner

Caroline Girardon

— 

Le futur campus de l'EM Lyon entend devenir un modèle du genre qui puisse faire école.
Le futur campus de l'EM Lyon entend devenir un modèle du genre qui puisse faire école. — PCA-STREAM
  • L’EM Lyon, école de commerce de Lyon, va déménager en 2022 pour s’implanter au cœur de Lyon.
  • Elle présente ce mercredi le visage de son futur campus de 30.000 mètres carrés.
  • Les architectes ont imaginé « un modèle qui puisse faire école » et s’adapter aux évolutions de l’enseignement.

Un campus d’un nouveau genre. En 2022, l'EM Lyon Business School (école de commerce et de management) quittera son fief d'Ecully pour s’implanter en plein cœur de Lyon, dans le quartier de Gerland. Avec l’ambition de quasiment tripler ses effectifs pour passer de 3.600 étudiants aujourd’hui à 9.500. 

La réalisation du futur campus de 30.000 mètres carrés a été confiée à l’architecte Philippe Chiambaretta, qui a planché plus de six mois sur le projet. Un travail de longue haleine, mené avec de nombreuses équipes et présenté ce mercredi. « Ce n’est pas l’inspiration d’une nuit, sourit-il à l’heure de dévoiler le projet. Le cahier des charges était très exigeant et cela nous a demandé de penser différemment pour imaginer un modèle qui puisse faire école ».

Le futur campus d'EM Lyon.
Le futur campus d'EM Lyon. - PCA-STREAM

La fin des « campus à l’anglaise »

Finis les « campus à l’anglaise » où les apprenants, placés à l’écart du centre-ville, étaient en quelque sorte « protégés du vrai monde ». Le modèle est désormais jugé « inapproprié ». Place à des sites ouverts. « Le marché de l’éducation connaît de profondes mutations autour de l’intelligence artificielle qui commence à impacter tout le processus éducatif, confiait en 2018 Bernard Belletante, le directeur d’EM Lyon. Pour accompagner ce mouvement, nous avons besoin d’un immobilier adapté offrant des conditions d’apprentissage optimales ».

« Cela nous a obligés à imaginer comment allaient vivre les étudiants, les professeurs, les visiteurs. Il ne s’agissait plus de concevoir une forme architecturale spectaculaire mais vraiment de réfléchir sur différents scénarios de vie et de travailler sur les usages futurs du bâtiment », explique Philippe Chiambaretta.

« On a amené les cafés à l’école »

Le projet, élaboré par le groupement Altarea Cogedim et PCA-Stream, comprendra des espaces réservés aux entreprises, des lieux de création et d’expériences, des « salles de classes décloisonnées » qui permettront « une flexibilité maximale ». Le site s’articulera également autour d’une Agora «. Comprenez un espace public où seront regroupés un lieu de restauration, un café et un auditorium accessibles aux entreprises et aux riverains. « Aujourd’hui, les salariés et les étudiants travaillent au café alors on a amené les cafés à l’école », ajoutant l’architecte, précisant que la présence de la nature sera importante dans le projet.

Le futur campus d'EM Lyon s'articulera autour d'une Agora.
Le futur campus d'EM Lyon s'articulera autour d'une Agora. - PCA-STREAM

Un jardin extérieur sera érigé devant les futurs bâtiments, qui comprendront chacun des îlots de fraîcheur, imaginés pour permettre aux élèves « de travailler à l’ombre ». Des terrasses végétalisées viendront s’ajouter. « Il y aura également des façades protégées du soleil par des plantes. Ce qui évite d’installer la climatisation. Ce seront des loggias de plus de 4 mètres végétalisées, des sortes de jardins suspendus », détaille Philippe Chiambaretta.

Les travaux, estimés à 70 millions d’euros HT, devraient débuter au printemps 2020 pour une livraison prévue à l’horizon 2022.