Appel à contributions: Avez-vous l’habitude de donner des pourboires?

VOUS TEMOIGNEZ Alors que la météo favorable invite à aller prendre un verre ou à dîner en terrasse, « 20 Minutes » donne la parole à ses lecteurs pour savoir si le pourboire fait partie de leurs habitudes

Jean Bouclier

— 

Le 26 mai 2013. Illustration du nouveau billet de 5 euros.
 // V. Wartner / 20 Minutes
Le 26 mai 2013. Illustration du nouveau billet de 5 euros. // V. Wartner / 20 Minutes — VINCENT WARTNER / 20 Minutes

« Alors, pourboire ou pas pourboire ? ». La question, habituelle après un petit verre ou un dîner au restaurant, se pose plus que jamais alors que les beaux jours sont de retour. Aux Etats-Unis, il est totalement ancré dans les mœurs et considéré comme quasi obligatoire. Mais  le «pourliche» n’est, en France, qu’un usage sans cadre juridique.

Une réputation à l’étranger

Quand certains en donnent systématiquement, pour un simple café comme après un bon restaurant, d’autres s’y refusent, ou le font à la tête du serveur. Et  les Français ont la fâcheuse réputation, à l’étranger, d’être plutôt radins en matière de pourboires…

Et pour vous, qu’en est-il ? Laissez-vous un petit quelque chose aux serveurs à chaque fois, ou une somme plus importante si vous jugez le service excellent ? Donnez-vous toujours la même chose, ou vos pourboires varient-ils en fonction de l’addition ? Au contraire, vous ne jugez pas utile de donner plus que la note globale ? Ou bien vous n’êtes pourboire que pendant des vacances, ou ne le faites qu’en présence d’amis, pour montrer votre « générosité »…. ? Racontez-nous !