Lors d'une précédente Gay Pride à Lyon.
Lors d'une précédente Gay Pride à Lyon. — AFP

MARCHE DES FIERTES

Lyon: La Gay Pride annulée «en raison d’un groupuscule Queer radical », selon les organisateurs, non à cause des orages

Le défilé a été annulé samedi à Lyon, alors que des pluies violentes s’abattaient place Bellecour, mais la fête a continué tout l’après-midi

Le parcours inédit à travers la ville devait emprunter, après des années d’interdiction liée à la présence de groupuscules d’extrême droite, les quais du Vieux-Lyon. Mais alors que des milliers de personnes étaient massées place Bellecour, samedi, pour assister à la 24e Marche des fiertés lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes (LGBTI), le défilé a dû être annulé.

Si la grande majorité des manifestants ont cru que la marche ne pouvait avoir lieu en raison des pluies violentes qui se sont abattues sur la ville à l’heure du départ, les organisateurs assurent que la raison de l’annulation est tout autre.

« Nuire à la marche »

« Pour couper court à toutes les rumeurs : nous avons annulé la marche à cause d’un groupuscule « Queer » radical qui nous a empêchés d’avancer et de manifester. Nous n’avons pas compris leurs revendications mis à part juste et uniquement une volonté de nuire à la marche, à la communauté LGBTI et aux associations », expliquent les organisateurs de la Lesbian and Gay Pride de Lyon sur leur page Facebook.

« Les organisatrices et organisateurs ne voulaient plus être pris en otage par ce comportement que l’on peut qualifier de fasciste. Nous vous présentons nos excuses mais nous ne sommes pas responsables des comportements haineux d’une minorité autoritaire qui voulait délibérément nous empêcher de manifester », ajoutent-ils.

Malgré l’annulation du défilé, des milliers de personnes sont restées sur la place Bellecour une grande partie de l’après-midi pour faire la fête dans une ambiance bonne enfant, avec musique techno et mousse à gogo.