«Monsieur Cuisine Connect»: Un micro caché dans le nouveau «Thermomix» de Lidl ?

HIGH TECH La tablette tactile du robot cuiseur tourne sous une ancienne version d’Android, qui ne possède pas les dernières mises à jour de sécurité, le rendant très vulnérable à de potentielles attaques

Manon Aublanc

— 

La devanture d'un magasin Lidl (illustration).
La devanture d'un magasin Lidl (illustration). — M. Libert / 20 Minutes

Si certains ont attendu plusieurs heures pour pouvoir s’emparer du nouveau « Thermomix » de Lidl, le « Monsieur Cuisine Connect », ils pourraient vite regretter leur choix. Le robot cuiseur star est équipé d’un micro caché, a révélé le site Numerama, ce jeudi.

A l’aide de deux passionnés d’informatique, le site Web spécialisé dans l’actualité high-tech a découvert que le « Monsieur Cuisine Connect » était équipé d’un micro. Si ce dernier est inactif, il pourrait, en cas de piratage, servir à espionner les utilisateurs du robot de cuisine.

« Monsieur Cuisine Connect » dépourvu des dernières mises à jour de sécurité

Selon les deux experts, qui ont piraté le nouveau « Thermomix » de Lidl, ce dernier, qui peut se connecter à votre Wifi, est équipé d’une tablette sous une ancienne version d’Android, le système d’exploitation de Google, datant de 2015. Les deux informaticiens ont réussi à regarder des vidéos ou à jouer à des jeux sur le robot cuiseur.

Si cette première découverte n’est pas alarmante, la seconde, en revanche, pourrait davantage inquiéter les utilisateurs. En démontant l’appareil, les deux spécialistes de Numerama ont découvert que l’écran tactile du robot était doté d’un micro. Micro dont Lidl n’a jamais mentionné l’existence, et qui est relié à un trou situé sur le dessous de l’appareil. Si le micro est inactif, les deux spécialistes ont quand même réussi à l’utiliser pour communiquer sur une application similaire à Skype. En d’autres termes, le robot pourrait être piraté et les conversations des utilisateurs écoutées.

« Lidl ne veut et ne peut accéder au micro à distance »

Pourquoi Lidl a-t-il inséré un micro dans l’écran tactile de son robot cuiseur ? C’est avant tout une histoire de coûts. Pour pouvoir le vendre à des prix défiant toute concurrence (359 euros en France), le fabriquant chinois du « Monsieur Cuisine Connect » a choisi d’intégrer une ancienne tablette Android, peu coûteuse mais équipée d’un micro.

Interrogé par Numerama, Lidl a affirmé que le micro avait été laissé « au cas où » un assistant vocal serait prochainement intégré : « Cette option de microphone est installée dans la machine pour permettre des évolutions futures comme par exemple la commande vocale. L’activation de cette dernière fera l’objet d’une mise à jour et le client pourra opter ou non pour cette fonctionnalité. » « Lidl ne veut et ne peut accéder au micro à distance », a insisté l’enseigne dans le communiqué.