VIDEO. L'utilisation des LBD et grenades de désencerclement par les policiers en hausse de 200 % en 2018

MAINTIEN DE L'ORDRE L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a dévoilé ce jeudi son rapport annuel

20 Minutes avec AFP

— 

Des policiers utilisant le LBD 40 lors d'une manifestation des gilets jaunes à Bordeaux, le 9 mars 2019.
Des policiers utilisant le LBD 40 lors d'une manifestation des gilets jaunes à Bordeaux, le 9 mars 2019. — U. Amez / SIPA

La police des polices le confirme. L'utilisation des lanceurs de balles de défense ( LBD) et grenades de désencerclement par les policiers a augmenté de plus de 200% en 2018. Cette  hausse s'est concentrée sur les mois de novembre et décembre marqués par les manifestations des «gilets jaunes», a annoncé jeudi l'Inspection générale de la police nationale ( IGPN) lors de la présentation de son rapport annuel..

En 2018, les policiers ont utilisés 19.071 munitions de LBD et 5.420 munitions de grenades de désencerclement, soit des hausses de 203% et 296% par rapport à l'année précédente, selon un rapport de l'IGPN.