Enfants fauchés à Lorient: La passagère du chauffard interpellée et placée en garde à vue

DRAME La jeune femme de 21 ans a été arrêtée à Caudan, dans une commune voisine de Lorient

S.A avec T.C

— 

La police du Morbihan lance un appel à témoins pour retrouver l'automobiliste et sa passagère impliqués dans un accident mortel à Lorient.
La police du Morbihan lance un appel à témoins pour retrouver l'automobiliste et sa passagère impliqués dans un accident mortel à Lorient. — Police nationale

Trois jours de cavale. La passagère d'une voiture qui a renversé deux enfants à Lorient (Morbihan), a été interpellée mercredi soir, à Caudan, apprend 20 Minutes de sources concordantes, confirmant les informations d'Europe 1. La jeune femme de 21 ans a été placée en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale de Lorient pour non-assistance à personne en danger. Le conducteur, un jeune homme de 20 ans qui roulait sans permis, reste toujours introuvable.

Selon nos informations, Gaëlle T., s’est arrêtée vers 23h devant une maison de cette commune voisine de Lorient. Elle a sonné et a indiqué aux habitants qui elle était. Elle leur a expliqué être recherchée par les autorités et leur a demandé d’appeler les forces de l’ordre. Une patrouille de gendarmerie s’est rendue sur place. Après avoir vérifié son identité, les militaires ont avisé le parquet de Lorient ainsi que la sûreté départementale, chargée de l’enquête. Les policiers sont allés l’interpeller une demi-heure plus tard. La procureure, Laureline Peyrefitte, tiendra un point presse ce jeudi à 17h30.

Gaëlle T. se trouvait à bord du véhicule, qui a fauché deux garçons de 7 et 10 ans, dimanche vers 17h30 au niveau du rond-point de Keryado à Lorient. La voiture roulait à vive allure après avoir fui un contrôle routier. Le garçon, âgé de 10 ans, est décédé des suites de ses blessures. L’autre victime, âgée de 7 ans, a été grièvement blessée et prise en charge à l’hôpital de Brest. La jeune femme, accompagnant l’automobiliste, serait sa petite amie, selon la famille du chauffeur.

Une peine de dix ans de prison

Les deux suspects, activement recherchés pour « homicide involontaire aggravé » et « non assistance à personne en danger » depuis le drame, faisaient l’objet d’un appel à témoins depuis mardi. L’enquête a été confiée au commissariat de police de Lorient pour les chefs d'« homicide involontaire aggravé et de blessures involontaires aggravées ».

Mercredi, des centaines de personnes se sont rendues, à Lorient, aux obsèques du petit garçon de 10 ans tué par un chauffard, dimanche. Il sera enterré à Agri en Turquie.