C'est l'heure du BIM: Quasi qualif des Bleues, maintien de Philippe et retour des corticoïdes

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

20 Minutes avec AFP

— 

Le Sommer a inscrit le deuxième but des Bleues contre la Norvège.
Le Sommer a inscrit le deuxième but des Bleues contre la Norvège. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Coupe du monde féminine : Les Bleues battent la Norvège et se qualifient (presque) pour les 8e de finale

Voilà une bonne chose de faite. L’équipe de France de Corinne Diacre a quasiment assuré sa qualification pour le prochain tour du Mondial après sa victoire (2-1) contre la Norvège, mercredi soir au stade de Nice. Le but contre son camp totalement hallucinant de Wendie Renard n’a pas eu de conséquences à l’arrivée. Contre le Nigeria, lundi prochain à Rennes, la sélectionneure pourra faire tourner son équipe et faire souffler ses cadres. Que demande le peuple !

Après la confiance de l’Assemblée, Philippe affronte la défiance au Sénat

Après avoir obtenu la confiance de l’Assemblée, Edouard Philippe se confronte ce jeudi au Sénat, contrôlé par l’opposition de droite, pour un vote qui n’engagera pas la responsabilité du gouvernement mais sera scruté de très près. Le Premier ministre prononce à partir de 9h30 une autre version de sa déclaration de politique générale, qui a été approuvée mercredi à l’Assemblée par 363 députés (163 voix contre et 47 abstentions), une majorité légèrement moins large qu’en juillet 2017. Si l’article 49-4 de la Constitution a été utilisé sur d’autres textes au Sénat, c’est la première fois qu’une déclaration de politique générale est soumise à un vote dans une Chambre haute tenue par l’opposition. Une simple marque de « respect », jure Matignon. Mais qui pousse aussi le Sénat, contrôlé par LR, à clarifier sa position vis-à-vis d’Emmanuel Macron.

Pénurie de corticoïdes : « Vers un retour à la normale », assure l’Agence du médicament

La rupture de stock a été évitée. Après des semaines de tensions dans l’approvisionnement des médicaments à base de corticoïdes, la situation « continue de s’améliorer et se dirige progressivement vers un retour à la normale », a affirmé mercredi l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).