Strasbourg élue ville la plus attractive de France

DISTINCTION La capitale alsacienne trône en tête du classement annuel du magazine Le Point

T.G.

— 

Strasbourg a la cote auprès des touristes... et de ses habitants.
Strasbourg a la cote auprès des touristes... et de ses habitants. — G . VARELA / 20 MINUTES
  • Trois grands critères ont été définis pour départager les 70 agglomérations de plus de 80.000 habitants : le dynamisme économique, la mobilité et la connectivité, la qualité de vie.
  • Strasbourg l’a emporté parmi les villes de 250.000 habitants, devant Bordeaux et Nantes.
  • Cette attractivité pourrait-elle, à l’avenir, avoir des effets pervers, comme sur le plan de l’immobilier ? Le maire, Roland Ries, répond.

Et la ville la plus attractive en France en 2019 est… Strasbourg ! La capitale alsacienne figure en tête du classement annuel réalisé par Le Point. L’hebdomadaire s’est intéressé à trois grands critères pour départager les 70 agglomérations de plus de 80.000 habitants : le dynamisme économique, la mobilité et la connectivité, la qualité de vie.

A l’arrivée, c’est donc Strasbourg qui l’a emporté parmi les villes de 250.000 habitants, devant Bordeaux et Nantes. Son réseau de pistes cyclables, son attractivité touristique, son accessibilité (avec la ligne TGV Est notamment) et ses efforts sur la connectivité (plan fibre optique et développement de la 4G et du très haut débit) n’y sont pas étrangers. Sans oublier la qualité de vie qu’elle propose, avec « ses 9.000 événements culturels » et « ses 344 hectares de parcs et jardins », détaille Le Point.

« Notre modèle de développement urbain a été récompensé »

« Jusqu’à maintenant, nous n’étions jamais loin du podium mais jamais dessus non plus. En tant que maire, je suis évidemment heureux que Strasbourg ait gagné », a réagi auprès de 20 Minutes Roland Ries, avant de se pencher sur les raisons de cette première place. « Il y a un point classique : nous sommes une ville de référence en matière de mobilité et de transport public. Je pense aussi que notre modèle de développement urbain a été récompensé, tout comme le caractère paisible de Strasbourg. »

Cette attractivité pourrait-elle, à l’avenir, avoir des effets pervers, comme sur le plan de l’immobilier ? « Plus on améliore la qualité de vie, plus les gens ont envie de venir », répond Roland Ries. « Aujourd’hui, le prix moyen du m² est de 4000 à 4500 euros, contre 5500 à 6000 euros à Bordeaux. Il faudra être vigilant pour que Strasbourg ne devienne pas trop cher. »