SNCF : La grève des personnels des wagons bar des TGV suspendue

SOCIAL Les employés protestaient contre une réforme du temps de travail qui leur était défavorable

20 Minutes avec AFP

— 

Le wagon bar d'un TGV de la SNCF.
Le wagon bar d'un TGV de la SNCF. — ERIC PIERMONT / AFP

La grève dans les bars des TGV, lancée vendredi par les syndicats CFDT, FO, CGT et SUD de la société de restauration Newrest, prestataire de la SNCF, a été suspendue après un « engagement de la direction », a-t-on appris dimanche de source syndicale. La direction a annoncé l’abandon de la modification des « fins de service », qui avait déclenché le mouvement social, a expliqué Ronald Dufresne-Almendro, délégué syndical SUD-Rail chez Newrest.

La grève est « suspendue jusqu’au 17 juin » et une nouvelle réunion avec la direction pour évoquer « d’autres revendications », a-t-il ajouté. Les quatre syndicats avaient lancé « une grève illimitée » pour protester contre une décision qui faisait passer d’une heure à une demi-heure la durée des « fins de service », ce qui risquait pour les salariés concernés d’entraîner mécaniquement « des pertes de repos », avait expliqué vendredi le délégué SUD-Rail.

« Dangers pour les salariés »

Autres « dangers pour les salariés », dont les droits sont calculés en fonction de la durée de leur temps de travail : une « perte de salaire » à cause de la « suppression de la prime repas sur certaines rotations » ou une « disparité entre salariés », certains conservant des fins de service d’une heure quand d’autres les verront réduites à trente minutes, avaient critiqué les syndicats dans un tract unitaire.

Parmi les revendications qui seront étudiées le 17 juin figurent une demande de « 1,5 % d’augmentation générale des salaires », l’exigence de « matériel fiable et complet pour tous les agents et sur tous les sites », ou encore « l’abandon total » des services d’Uber et Uberpool pour les agents commençant à travailler avant 06H00 ou finissant après 00H15 et le retour à une prise en charge en taxi, selon un autre tract unitaire.