Digne: Un homme soupçonné d'avoir agressé sexuellement par textos sa belle-fille mineure

ENQUETE Le quadragénaire, qui ni les faits, aurait entretenu une correspondance « à caractère pédophile » avec l’adolescente, lui envoyant plus de 3.500 messages

C.G.

— 

Le beau-père sera jugé pour avoir envoyé 3.500 textos à caractère sexuel à sa belle-fille mineure. (Illustration.
Le beau-père sera jugé pour avoir envoyé 3.500 textos à caractère sexuel à sa belle-fille mineure. (Illustration. — W. Konarzewski / Sipa

Les enquêteurs ont découvert plus de 3.500 textos, la plupart à caractère sexuel. Un homme de 45 ans, originaire de Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été placé mardi en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa belle-fille, âgée de 16 ans, à travers ces messages. En un laps de temps assez court.

Un signalement avait été fait au procureur de la République par les services sociaux car l’adolescente montrait des signes inquiétants de fragilité. Durant les quatre années de vie de commune de sa mère et de son compagnon, l’état psychique de la jeune fille se serait dégradé, rapporte La Provence.

« Correspondance à caractère pédophile »

Une enquête a ainsi été menée par la brigade de sûreté urbaine. Le quadragénaire a nié le caractère sexuel de ses textos, parlant de messages affectueux, même si les investigations ont montré qu’il s’agissait d’une « correspondance à caractère pédophile avec des propos sans équivoques ».

Inconnu des services de justice, le quadragénaire a été remis en liberté mardi soir, mais il sera jugé ultérieurement devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains.