Isère: Une femme de 39 ans soupçonnée d'avoir enterré sa mère dans le jardin

FAITS DIVERS Elle a été placée en garde à vue après la découverte du corps dans le jardin de leur maison cossue

C.G. avec AFP

— 

Une gendarmerie. (Illustration)
Une gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Ses voisins s’inquiétaient de ne l’avoir pas vu depuis des mois. Son fils aussi. Lui n’avait plus de nouvelles depuis longtemps. Au lendemain de la découverte du corps d’une femme de 78 ans, enterrée dans son jardin, la fille de la victime a été arrêtée et placée en garde à vue mercredi matin dans le cadre de l’ouverture d’une enquête pour homicide volontaire.

Agée de 39 ans, elle est suspectée d’avoir tué sa mère et d’avoir enfoui son corps dans le jardin de leur maison cossue, située à Beauvoir-de-Marc dans l'Isère. Elle répondait toujours aux questions de l’entourage en disant qu’elle était sortie, en visite, précise le parquet de Vienne, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

La suspecte conteste toute implication dans le décès de sa mère

Dimanche, les gendarmes se sont présentés au domicile où mère et fille vivaient ensemble. Le frère les avait contactés, inquiet que sa mère ne plus donne plus signe de vie depuis longtemps, selon le parquet.

Là encore, la suspecte a éludé, mais les gendarmes ont remarqué de la terre fraîchement retournée dans le jardin. Ils sont revenus mardi avec un chien, pour découvrir le corps enterré. La mort ne semble pas récente, a indiqué le parquet, et ses causes pas immédiatement apparentes. L’autopsie doit avoir lieu mercredi matin.

La fille conteste formellement toute implication dans le décès de sa mère et explique avoir enterré le corps pour éviter les tracas administratifs, précise le parquet, interrogé par le Dauphiné Libéré.